Veau marengo

Amusez le veau, faites-le frémir, sauter, tourner, mijoter… dégustez !

Pour 2 personnes

– 500 g de sauté de veau

– 37 g de beurre

– 3 cuil. à soupe d’huile d’olive

– 3 échalotes

– 200 g d’oignons grelots

– 2 carottes

– 1 cuil. à soupe bombée de farine

– 25 g de concentré de tomate

– 25 cl de vin blanc sec

– 15 cl de bouillon de poule

– 1 gousse d’ail

– 100 g de champignons

– 1 bouquet garni

– sel et poivre

– ½ cuil. à soupe de sucre roux

Découpez ou faites découper par le boucher la viande. Coupez les carottes en rondelles et émincez les échalotes et l’ail. Lavez et couper en 2 les champignons.

Dans une cocotte à fond épais, faites dorer la viande dans le beurre et l’huile.

Ajoutez alors les carottes, l’ail et les échalotes et laissez suer 5 minutes puis saupoudrez de farine.

Lorsque la farine a blondi, ajouter le concentré de tomate, le bouillon, le vin (le liquide doit recouvrir la viande) et le bouquet garni. Saler, poivrer.

Laisser mijoter 1h à couvert sur feu doux.

Pendant ce temps, faites revenir les petits oignons dans du beurre et ½ cuil. à soupe de sucre et laissez caraméliser.

Ajouter les champignons et les oignons au reste de la préparation et laissez cuire encore 15 min. C’est prêt !

Champignons farcis

Alors là, on va se faire plaisir ! Nourrissez votre esprit et improvisez des farces de folie ! Le champi de Paris se prête à toutes vos excentricités, perversité. Soyez plus canailles que jamais et prenez du plaisir à avaler ces bouchés !

Enlevez le pied des champignon, salez au sel de Guérande et faites-les cuire 15 minutes au four à 200 °

  • Pendant ce temps, préparez les farces.

Farcis au crottin de chavignol

– Des crottins de Chavignole

– Tomates séchées émincées

– Poivre de Tasmanie

– Huile d’olive

Mélangez tous les ingrédients puis farcir les champi. Passez au four à 200 ° pendant 15 à 20 minutes.

Farcis au gruyère et parmesan

– Gruyère rappé

– parmesan en poudre

– Poivre

Mélangez tous les ingrédients puis farcir les champi. Passez au four à 200 ° pendant 15 à 20 minutes.

Farcis à la viande de bœuf séché et brillat savarin

– Viande de bœuf séchée

– Brillat Savarin crémeux

– Poivre

– Huile d’olive

Mélangez tous les ingrédients puis farcir les champi. Passez au four à 200 ° pendant 15 à 20 minutes.

Farcis au confit d’oignon

Cette préparation peut se faire à l’avance (conservation au réfrigérateur 3 à 4 jours).

– 1 gros oignon

– 1 cuil. à café de sucre roux

– 1 cuil. à café de cumin

– 1 cuil. à café d’herbes de Provence

– 1 cuil. à café de cognac

Émincez  l’oignon et faire revenir avec l’huile d’olive et les épices. Faire fondre à feu doux pendant 30 minutes en remuant de temps en temps.

Déglacez au cognac (Si vous n’avez pas de cognac passer à l’étape suivante).

Ajoutez le sucre et les herbes de Provence.

Salez et poivrez et poursuivre la cuisson encore 30 minutes.

Farcir les champi de cette préparation et passez au four à 200 ° pendant 15 à 20 minutes.

Felag et le couscous de ma mère

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage…

Photo du site ouest-france.fr

Photo du site ouest-france.fr

Et c’est en voyage que m’a emmenée Felag au fil de ses Petits chocs de civilisation.

Il m’a rappelé mes vacances d’enfant en Algérie dans cette commune de la wilaya de Tlemcen nommée Ghazaouet.

J’y ai retrouvé l’odeur des figuiers du jardin de la maison familiale, les jeux de cache-cache épineux au milieu des figuiers de Barbarie (oui enfant on est un peu con parfois), la saveur du couscous sous le cagnard, la fraicheur du citron prélevé à la source de l’arbre et tout un langage…

De Mektoub en inchallah, dans sa petite cuisine du diable, la langue bien pendue, c’est autour d’un « cooking show », comme il le nomme, qu’il nous révèle le secret de la recette du couscous. Il nous raconte avec finesse et poésie que les légumes « tous ensemble, unis dans la même marmite (deviennent la) métaphore d’une humanité en devenir qui doit apprendre à pratiquer le monde par l’expérience de la différence… ».

Dans la marmite, on trouve de la politique émincée, une religion confite, un zeste d’effet de serre ! Il nous conte « l’Algérie perdue et la France retrouvée » avec un humour tout en oxymore, tranchement doux et hilare. « Je me suis dit, finalement la France, c’est une Algérie française qui a réussi ».

Il propose une colonisation par la carotte et choisie et manipule la spatule de l’autodérision.

Le couscous, plat préféré des français, devient l’allégorie de « l’Arabe » qu’on aime finalement… étrange raccourci qui prend tout son sens quand on passe tous à la casserole !

Allez donc vous faire un couscous !

En ce moment au théâtre du Rond Point  et dans toute la France jusqu’en juillet 2013.

LA recette du couscous de ma mère, de sa sœur, de la grand-mère… recette pas à pas recueillie par ma sublime nièce Ilham !

Couscous au bœuf et et poulet

Photo du site freerecipehub.blogspot.fr

Photo du site freerecipehub.blogspot.fr

SEMOULE

Laver la semoule et la passer dans le couscoussier.

Laisser égoutter 10 min.

Mettre dans un saladier et ajouter 4 cuillères à soupe d’huile.

Ajouter une demi-cuillière à soupe de sel.

Mélanger.

Laisser égoutter 5 min pour que l’eau soit absorbée.

Essuyer le couscoussier pour ne pas que ça colle, puis huiler.

Mettre la semoule dans le couscoussier.

Mettre du papier alu sur le bord de la couscoussière.

Poser le couscoussier sur la couscoussière, faire des trous, couvrir et laisser cuire 10 min.

Sortir la semoule, et mélanger avec une cuillère en bois.

Prendre 1.5 bol d’eau, ajouter par demi et mélanger.

(Vérifier le sel)

Laisser absorber l’eau pendant 15 min.

Mélanger à la main pour décoller les grains.

Remettre la semoule à chauffer 15min.

Sortir la semoule, la mélanger, et ajouter une cuillère et demie de beurre.

SAUCE ET VIANDES

 

Mettre un verre et demi d’huile dans la cocotte.

Mettre un morceau de viande par personne.

Laisser cuire le poulet 45min.

Ajouter un gros oignon.

Ajouter 2 sachets de safran dans la viande.

Laisser cuire environ 10 min.

Ajouter 3 gousses d’ail écrasé, et les feuilles de 2 ou 3 branches de céleri coupées en petits morceaux.

Ajouter 140 g de sauce tomate concentrée puis ajouter environ 1.7 L d’eau.

Couper les branches de céleris et les ajouter au plat.

Ajouter :

–         Une cuillère à soupe de sel.

–         Une cuillère à soupe de Raz el Hanout.

–         Une cuillère à café de curcuma.

–         3 feuilles de lauriers.

(Si grand couscoussier, rajouter de l’eau)

Enlever le poulet si ça fait 45 min qu’il cuit.

Au bout d’01h00 de cuisson, ajouter les carottes.

(Si besoin rajouter de l’eau)

Au bout de 25 min de cuisson, mettre les courgettes, les navets, les pdt, et les poivrons.

Ajouter une demi-cuillère à soupe de poivre.

Ajouter une cuillère à café de cumin.

Mettre les pois-chiches (1boite)  au dernier moment et laisser bouillir à nouveau 1 ou 2 fois.

(Si besoin ajouter de l’eau pour faire cuire les légumes)

Éteindre le feu au bout de 2h si les légumes sont cuits.

Encornets farcis

Encornez-moi !

 

– 12 encornets

– 12 champignons de Paris

– 3 échalottes

– 2 gousses d’ail

– Une dizaine de tranches de chorizo

– Huile d’olive

– Sel et poivre

– 1 verre à eau de riz parfumé pour 2 verres d’eau bouillante

– 3 tomates

– Piment d’Espelette

– 1 cuil. à café de concentré de tomate

– 1 oignon

– 1 poignée de coriandre fraiche

 

La sauce tomate :
Pelez les tomates en les passant dans l’eau bouillante. Mixez avec une cuil. à soupe d’huile d’olive, le piment, le concentré de tomate, l’oignon, 1 gousse d’ail et la coriandre et le sel. Faites mijoter environ 20 minutes à couvert. Passez au chinois et réservez.
Pour la farce :

Faites cuire le riz. Faites revenir les champignons émincés dans l’huile d’olive. Pendant ce temps, mixez les échalotes et la gousse d’ail. Coupez en petits morceaux le chorizo. Mélangez le riz, les champi, les échalotes, l’ail, le chorizo.

Il ne vous reste plus qu’à farcir vos encornets, fermez-les avec un pic en bois puis faites-les revenir dans l’huile d’olive chaude pendant 5 minutes (jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés).

Servez accompagnez de sauce tomate.

Duo de blinis au tarama

Recette imprimable : Blinis et Tarama

Découvrez une histoire d’amour féroce et cruelle sur fond rose bonbon, celle de deux blinis s’aimant à la folie … Mais c’est pour mieux les manger mon enfant !

Et comme la vengeance est un plat qui se mange froid, pensez à préparer votre Tarama quelques heures avant de servir ou la veille.

– Une douzaine de mini blinis, pour les faire vous même allez faire un tour du côté de la Toque de travers

– 1 poche de 150g d’œufs de cabillaud fumés

– 30 g de pain de mie sans croûte

– 1/2 jus de citron

– Environ 250 ml huile végétale neutre

– Sel, poivre

– Pour ceux qui le préfère rose ajoutez à la fin de la préparation quelques gouttes (très peu sinon il deviendra rouge sang !)  de colorant alimentaire naturel (rouge).

Pelez la poche et mettre les œufs dans le mixeur.

Passez rapidement le pain sous l’eau du robinet, essorez.

Mixez le tout.

Puis tout en continuant de mixez, versez petit à petit l’huile comme pour une mayonnaise, le mélange va monter, s’épaissir jusqu’à devenir ferme et compact (comme une mayo)

Ajouter enfin le jus d’1/2 citron, mixez. Goutez avant d’ajouter du sel.

Dans les cas, n’hésitez pas à goutter pour rectifier si nécessaire (ajouter de l’eau, du citron, du sel)

Transférez dans un grand bol, filmez au contact et réservez au frigo.

Et avec ça on boit des Grenouilles

Domaine Lemaire-Fournier, Les Grenouilles.

Ce Vouvray pétillant dépose un doux baiser sur tes lèvres puis claque sur tes dents et enfin se balance sur ta langue.

Ecrevisses et légumes glacés

Que l’écrevisse se montre et se dévoile !

Nue, elle se croque, parée de bijoux indiscrets, elle déchire !
Des légumes comme ornement : Une carotte ambrée, un poireau de jade, des pommes de terre nacrées ! Confits et glacés, les voilà prêts à flirter avec la mer.

Ingrédients pour deux personnes

– Huile d’olive

– Basilic

– 300 g d’écrevisses cuites

– 4 carottes

– 4 pommes-de-terre

– 2 poireaux

– 30 cl de bouillon de légumes

– 1 cuillère à soupe de sucre en poudre + 1 cuillère à café

  • Préparer les glaçons d’huile d’olive

Faites frémir l’huile d’olive à feu doux, hors du feu ajoutez quelques feuilles de basilic. Verser cette préparation dans le bac à glaçon et mettez au congélateur.

  • Préparation des légumes

Dans une cocotte, versez un peu d’huile d’olive et déposez les carottes coupées en deux dans le sens de la longueur et les poireaux. Mélangez à feu vif pendant 3 minutes, parsemez de sucre. Versez le bouillon et baissez le feu, laissez mijotez entre 5 et 10 minutes à couvert. Enlevez le couvercle et laissez cuire encore jusqu’à évaporation complète, le fond de la cocotte doit avoir caramélisé quand vous stoppez la cuisson.

En même temps, découpez en fines rondelles les pomme-de-terre. Faites chauffer de l’huile d’olive et faîte dorer les pdt jusqu’à ce qu’elles soient cuites. Parsemez de sucre (1 cuillère à café), enrobez bien les pdt et laisser légèrement caraméliser.

Réservez au chaud.

  • Les écrevisses

Dans une poêle, verser de l’huile d’olive et faîte revenir très rapidement les écrevisses.

Dressez en déposant un petit glaçon olive/basilic sur les écrevisses !