Tu sais ce qu’elle te dit la pistache !

Petite histoire de pistache

Apéro pistache : Je l’utilise lorsque je veux signifier que je vais servir un apéro simple avec du grignotage dans des bols.

T’as une tâche… Pistache : S’accompagne d’une pichenette sur le nez… surtout quand j’avais 7 ans.

Se prendre une pistache :  Quand tu te sens ivre pour ne pas dire complètement b*** c’est que tu t’es pris une pistache.

Je t’le dis cash pistache : comme pour dire illico presto… expression du genre « cool Raoul »

Vous connaissez l’effet papillon mais connaissez-vous l' »Effet pistache » ?

« Des universitaires américains ont montré que lorsque les gens mangent des pistaches, la vue des coques vides agit comme un rappel visuel du nombre déjà consommé. » * Du coup, ils mangent moins et consomment moins de calories…

« Tous les évènements sont enchaînés dans le meilleur des mondes possibles : car enfin si vous n’aviez pas été chassé d’un beau château à grands coups de pieds dans le derrière pour l’amour de mademoiselle Cunégonde, si vous n’aviez pas été mis à l’inquisition, si vous n’aviez pas couru l’Amérique à pied, si vous n’aviez pas donné un bon coup d’épée au baron, si vous n’aviez pas perdu tous vos moutons du bon pays d’Eldorado, vous ne mangeriez pas ici des cédrats confits et des pistaches. — Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin. »
Candide, ou l’Optimisme Voltaire
Moralité :
Si tu manges de la pistache c’est que t’es prêt à retomber en enfance, que les apéros te font pas peur, que tu fais attention à ta ligne et qu’en plus t’es prêt à « cultiver ton jardin ».

Ma touche pistache

Des petites merveilles trouvées chez RAP l’Épicerie :

  • Paté di pistacchio

Sur du pain avec une tomate séchée et des copeaux de parmesan…

pate-pistache

Toast à la pistache

toast-pistache

  • Le pesto de pistache

pesto

Sur du filet mignon nappage pistache et gratin Dauphinois

filet-mignon-pistache

Sur des pâtes avec un œuf mollet : la recette

pates-pesto-oeuf2

Les blogs à la pistache 

Pistache and Co

Les aventures de la pistache

La Pistache

American pistachio growers

* Source http://americanpistachios.fr/

C’est du caviar…

Le caviar c’est sexy ou dégueulasse ? C’est à toi de voir…

Photo du site http://ruminances.unblog.fr
Photo du site http://ruminances.unblog.fr

Le caviar ? Bon, insipide, ça sent la mer, beurk, produit de luxe pour friqués, apanage du bobo, produit exceptionnel, surfait…

Voilà ce qu’il m’a inspiré…

Si tu veux de belles histoires de caviar, va voir un peu par là

La Franacesa

Paper blog

Anne Laure Pham pour l’Express

… et si tu attends du rêve, du glamour, du luxe…

Passe ton chemin. Chef toi-même n’y connait rien en caviar, c’est une vrai buse. Enfin je sais quand même que 30 g vaut au plus bas 38 €

Petrossian propose une gamme qui va de 48 à 288 € les 30 g.

Juste pour frissonner un peu sachez que le Beluga impérial est à 9 600 € le kilo. Même pas mal vous dîtes ? Vous avez de la chance moi je suis en train de m’auto-digérer en ce moment…

Laissons Petrossian à ses œufs et revenons en France…

Les esturgeons s’offrent un plongeon dans nos Pyrénées

caviar

La ferme aquacole produisant le caviar des Pyrénées, tu la trouves  à Les dans le val d’Aran entre Luchon et l’Andorre… ça y est, tu vois là ?

Dans le bassin, on trouve des esturgeons acipenser baerii, naccarii et guldenstaedtii ou osciètre… Deux gammes à déguster : l’Origine et l’Infinite préparé selon une méthode Russe malossol.  Il est décrit comme un « bijou gastronomique demeurant un luxe pour les épicuriens orpailleurs ». En bouche, « long et ferme aux arômes de noisette et amande dans sa fraicheur ».  Si tu as réussi à lire la phrase jusqu’au bout sans t’endormir… chapeau !

Toutes ces informations sont pour toi lecteur… cadeau 😉

Ce qu’il faut retenir c’est qu’il est sans conservateur, qu’on a laissé de la place aux p’tits poissons pour qu’ils puissent s’esbaudir, qu’on leurs a donnés à manger sans OGM et de l’eau pure et saine.

Ce que tu dois savoir c’est qu’il est bon, soyeux comme du velours en bouche… ce que j’aurais bien aimé savoir c’est de combien tu dois te délester pour y plonger ta cuillère mais j’attends toujours la réponse à mon mail… Cf. les commentaires dès que j’ai la réponse.

Pour s’en procurer honnêtement : Caviar des Pyrénées

caviar

 …..

Et pour le manger

Le caviar ça ne se boulotte pas, ça se déguste, se savoure… ZZZ… pardon je m’étais endormie.

Donc pour le manger soit t’es blindé et tu te la joues James Bond en le commandant au kilo… soit tu apprécies le cadeau et tu dis merci 😉

Quelques suggestions

Caviar et œuf poché

Caviar et oeuf poché

Pour l’œuf poché. Laissez votre œuf à température ambiante. Faite frémir (pas bouillir) de l’eau avec du gros sel et 1 cc de vinaigre.

La technique de l’œuf poché par Chef Nini

En ce qui me concerne, je ne parviens pas reproduire cette technique, j’ai donc investi dans un ustensile magique « Le manège à œuf »

CUIT OEUF - POCHE OEUF Mastrad - F65421 - Manège à 4 Pocheuses

Je beurre les coques de façon à boucher les trous, j’y casse mon œuf et le plonge dans l’eau frémissante salée et vinaigrée 4 à 5 minutes et c’est prêt.

Les astuces des blogueurs

C’est moi qui l’ai fait !

Mon blog de fille

Cuisine et citations

Blinis, crème fouettée à la vodka et saumon fumé

caviar-saumon

Fouettez de la crème fleurette (30% de MG) et y ajouter délicatement du sel et 1 bouchon de vodka.

Pomme de terre , foie gras poêlé et caviar

caviar-pomme-de-terre

Lavez les pommes de terre, faite-les cuire dans l’eau bouillante salée, réservez. Prenez des escalopes de foie gras crue ou des éclats. Passez-les légèrement dans la farine et faite-les revenir à la poêle sans ajout de matière grasse. Dressez en ouvrant en deux la pomme de terre, déposez le foie gras et le caviar.

Une recette pour un flash

Plat flashé hier soir et aujourd’hui sur le blog

Il y a des recettes qui m’inspirent une histoire et d’autres pas… celle qui suit est née sans gestation et sans douleur et je vous l’abandonne juste pour le plaisir du partage.

Rouleaux de printemps en automne et comme je les aime

rouleaux-printemps

Ingrédients

–         3 carottes

–         3 petits oignons jaunes

–         3 cuillères à soupe de sauce soja

–         1 belle cuillère à café de curry Madras

–         1 demi verre à eau de crème coco

–         1 demi verre d’eau

–         1 belle poignée de pignons de pin

–         Des feuilles de riz

–         Huile d’olive pour la cuisson

Émincez les oignons et faite-les revenir à feu doux dans l’huile d’olive. Pendant ce temps, lavez, épluchez (ou pas) les carottes et râpez-les. Ajoutez-les aux oignons avec le demi verre d’eau, couvrez et laissez cuire à couvert 10 minutes. Découvrez et laissez cuire encore 5 minutes, déglacez avec la sauce soja, mélangez et ajoutez le curry, la crème coco et les pignons. Laissez cuire encore 5 minutes. Réservez.

Pour préparer les rouleaux de printemps, faite comme sur la vidéo

A servir avec du riz, des nouilles sautées ou une salade verte. Trempez les rouleaux dans de la sauce soja.

Fastronomie : #épisode 6 (fin) Les ganaches

Proposition indécente : Voulez-vous… sortir un peu de l’exceptionnel et du génial ?

Tout a commencé ici

Les apéros : Fêta, feuilletés merguez, tartinade thon/harissa / tartine à la tomate, chorizo pané, écrasé d’avocat

Les entrées : Brushetta

Un plat : Escalope de poulet/fêta et tomates séchés / Petits plombs et veau à la vanille

Dessert

Ganache au chocolat noir

Ultra facile à réaliser.

Dans un récipient, coupez 100 g de chocolat à 70% de cacao en morceau. Faites chauffer 125 g de crème fraiche liquide à 35% de matière grasse (ne pas prendre de crème allégée, la ganache ne prendrait pas) jusqu’à ébullition. Versez la crème sur le chocolat et mélanger délicatement. Attendre 5 minutes et incorporez 16 g de beurre (sans le faire fondre avant, il doit fondre à la température du chocolat/crème pour garder son crémeux). Mélangez énergiquement puis laissez reposer au frais pendant 20 minutes minimum (plus on le laisse au frais, plus elle sera compacte).

Pour une ganache au chocolat blanc

Dans un récipient, coupez 200 g de chocolat blanc en morceau. Faites chauffer une brique de crème fraiche liquide à 35% de matière grasse (ne pas prendre de crème allégée, la ganache ne prendrait pas) jusqu’à ébullition. Versez la crème sur le chocolat et mélanger délicatement.

Plus vous mettrez de chocolat plus la ganache sera compacte, pour une ganache liquide (type lait concentré sucré), mettez moins de chocolat. Laissez reposer au frais 2 h minimum.

Comment les utiliser ?

Ces deux préparations peuvent être utilisées en verrine avec des fruits, des biscuits, de la chantilly…

Pour le chocolat blanc, préférez un fruit à l’acidité bien marquée (fruits de la passion, framboise, groseilles, lemon curd…).

Ganache chocolat blanc et pulpe de fruits de la passion

Ganache chocolat blanc et pulpe de fruits de la passion

Vous pouvez aussi utiliser la ganache au chocolat en fond de tarte, pour réunir deux biscuits, pour de macarons.

ganache

Pour la photo c’est un mélange de ganache au chocolat blanc et de chocolat noir et de la pulpe de fruits de la passion agrémenté de chantilly maison à la vanille.

A suivre

Fastronomie : #épisode 5 Veau à la vanille

Pas le temps de me sniffer les lignes en couleur de la RATP pour remplir mon panier du meilleur.

Encore un opus pour une cuisine simple et rapide qui en jette quand même un peu.

Tout a commencé ici

Les apéros : Fêta, feuilletés merguez, tartinade thon/harissa / tartine à la tomate, chorizo pané, écrasé d’avocat

Les entrées : Brushetta

Un plat : Escalope de poulet/fêta et tomates séchés

Plat #2

Salsifis crème soja et vanille et veau

Prenez des salsifis surgelés (300 g). Dans une poêle huilée, faîtes-les revenir à feu doux 10 minutes. Déglacez avec 4 cuillères à soupe de sauce soja (préférez-là bio). Mélangez et laissez cuire encore 10 minutes. Avant de servir, réchauffez à feu doux avec 3 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse.

Prenez une escalope de veau, faites-là cuire à la poêle dans un peu d’huile d’olive vierge extra (cuisson selon vos goûts). Déglacez au cognac et ajoutez 1 demi-cuillère à café rase de poudre de vanille ou les grains d’une gousse de vanille puis ajoutez deux cuillères à café de sauce soja. Laissez cuire encore 2 minutes et servez avec les salsifis ou autres suggestions ci-dessous.

pâte-veau

Sur la photo je l’ai accompagné de petits plombs (petites pâtes rondes italiennes que l’on trouve dans toutes les épiceries orientales ou Piombi n°12 de la marque Samia®). J’ai fait revenir des oignons émincés dans un peu de beurre et d’huile d’olive. J’ai déglacé avec un verre (20 cl) de vin blanc sec puis j’ai versé 3 verres de pâtes et mélangé. Pour finir j’ai ajouté le double d’eau (6 verres) et un cube de bouillon de légume, du sel et j’ai laissé cuire à couvert 10 minutes puis encore 7 minutes à découvert. Vérifier la cuisson de pâtes et laisser cuir encore un peu si elles sont encore fermes.

A suivre…