Ce qui ne me tue pas me rend plus fort

Désœuvrée face au fiasco du week-end dernier mais pas encore abattue j’ai remis les pieds dans la cuisine mais pas sans filet…

Avant de me lancer j’ai effectué un pillage bien pensé dans le dernier Yummy magasine. J’ai chopé de suite une recette bien festive et aux saveurs exotiques.

La charlotte de saumon et avocat, sauce à la mangue de Nadia – Paprikas

Le concept de la charlotte de saumon se prête à d’autres types de remplissage. Ici on a fourré le tout d’avocat et de saumon le tout mélangé à une marinade.

D’autres idées

Le saumon aime se faire déguster avec du fromage frais. On peut donc imaginer un mélange fromage frais et poivre de Tasmanie pour épouser la charlotte. Pour la sauce, je vois bien un p’tit poivron doux jaune orangé pelé et mixé façon velouté, ajouté un peu de sel, de l’huile d’olive et une pincée de sucre.

Ou encore, on peut faire mousser l’avocat en l’écrasant avec du citron et du piment. Pour la sauce, la moutarde me fait de l’œil et le miel aussi me monte au nez… oui on y est, on mélange moutarde, huile d’olive et miel de fleur.

Charlotte de saumon et avocat, sauce à la mangue de Nadia – Paprikas

saumon

Recette page 10 du Yummy n° 16

Mon second larcin a eu lieu chez Gault et Millau mais là le côté obscur de ma force (et aussi mon porte monnaie) s’est manifestée et j’ai réadapté un peu la recette du chef Anthony David (cf. le mag. Gault et Millau n° 63).

Tartare de dorade au combava et pistache, sauce homard/lait de coco et mousse gingembre

N’ayant pas d’affinité avec la dorade j’ai préféré l’ignorer royalement et choisir de belles coquilles Saint-Jacques françaises du poissonnier du quartier.

J’ai remplacé le beau Homard par les belles rougeurs de Miss écrevisse.

J’ai pilonné de la pistache en place des pignons.

J’ai enlevé la vilaine gélatine et remplacé par l’agar agar.

Tartare de Saint-Jacques au combava, sauce écrevisse/lait de coco et mousse gingembre

Ce plat se prépare la veille. Il nécessite aussi d’avoir un siphon pour la chantilly  au gingembre.

tartare-saint-jacques2

Ingrédients pour deux personnes

Tartare

– 8  belles coquilles Saint-Jacques

– 1 combava

– 1 échalotte

– 25 g de pistaches natures

– Ciboullette

– Le jus d’un citron

– Sel

– Poivre

– Huile d’olive

Chantilly mousseuse de gingembre

– 25 cl de crème fraiche liquide à 35% de MG

– 25 cl de lait chaud

– 40 g de gingembre frais

– 100 g de mascarpone

– 2 g d’agar agar

Lait de coco à l’écrevisse

– 8 écrevisses

– 50 cl de lait de coco

– 1 oignon blanc

– Thym

– Basilic

– 1 demi gousse d’ail

– Poivre de Tasmanie

tartare-saint-jacques

La veille

La mousse :

Hacher le gingembre et le faire infuser dans le lait chaud 10 minutes environ. Hors du feu, insérer l’agar agar et mélanger bien en replaçant quelques instants sur le feu. Laisser refroidir et ajouter le mascarpone et la crème. Réserver au frais toute la nuit. Passer ensuite l’appareil au chinois et mettre la mousse en siphon.

* Pour ceux qui n’ont pas de siphon, il y a l’option chantilly basique en laissant préalablement infusé le gingembre dans la crème fraiche froide, passer au chinois puis en fouetter le tout à la force de vos bras 😉
 

Le tartare :

Tailler au couteau les Saint-Jacques (en ce qui me concerne j’ai gardé le corail). Ajouter les pistaches, le combava râpé (on ne prend que le zeste), la ciboulette, l’échalote hachée, une cuillère à soupe d’huile d’olive, sel et poivre. Réserver au frais.

Lait de coco aux écrevisses :

Retirer les tête et les pattes des écrevisses et les ajouter aux autres ingrédients dans un petit sac de congélation hermétiquement refermé. Cuire au bain marie 1 heure, laisser refroidir puis filtrer. Décortiquer les écrevisses et les réserver pour la décoration.

Le jour même

Dresser le tout dans une verrine ou un verre large. Au fond, le tartare, napper de lait de coco aux écrevisses puis la mousse de gingembre.

Cook loose : juste un billet coup de gueule contre le sort et qui ne servira qu’à ma pomme.

Après un week-end de cuisine désastreux je me suis dis qu’il fallait que j’arrête.

Non mais c’est vrai ça,  pourquoi passer quatre heures à réfléchir à la réalisation d’un plat + des heures de conception dans une mini cuisine pour au final tout fouarer… faire un truc médiocre en goût.

Côté saveur, ça tombe à plat.

Côté présentation c’est nul, y a pas d’autres mots.

Au final :

–         T’es crevé, t’as passé trois heures dans ta cuisine parce que t’as aussi essayé de faire une entrée/apéritive au final bof bof, t’as fait un accompagnement hyper chronophage qui, malgré son bon goût, ne parvient pas à relever le niveau et que t’as fait une soupe pour les enfants, qui elle, et ça te rend dingue, récupère tous les suffrages.

–         T’es triste parce que c’est pas bon c’que tu manges.

–         Tu empestes la viande grillée et l’oignon mijoté.

–         T’as trois tonnes de vaisselle.

–         Tu vas te coucher en essayant d’oublier.

Non mais la cuisine c’est vraiment un truc pour maso.

La dégustation, ça c’est la bon deal… Beaucoup plus confortable.

Tu peux te la jouer Orangina rouge, au pire tu te prends une rouste verbale.

Tu sens bon, t’as eu le temps de te faire belle, la vaisselle c’est même pas pour toi…

Pour ceux que ça intéresseraient voilà juste le menu du week-end, pas les recettes pour le coup car complètement inutiles.

Flan de thon/carotte

flan

Magret ce canard et escalope de foie gras pochées au vin rouge

foie-poche canard

Risotto au vin rouge

Choux à la crème pas fait maison et chantilly fait maison (mais y en avait même pas assez)

Pour les loulous : le flan de thon « J’aime pas maman », la soupe de « légumes qui restent dans l’frigo ». « Trop bonne maman ».

La recette :

Dans de l’eau, faire cuire des carottes, de l’oignon, des pommes de terre, des haricots verre et un cube de bouillon de volaille. Mixer et ajouter un peu de crème fraiche liquide et du sel. C’est prêt.

Crème de châtaignes achetée en super marché et chantilly maison.

Non vraiment je me demande si je ne vais pas davantage déguster

J’attends donc des invitations et je vous promets que je serai tout sucre et tout miel parce que total respect pour les toqués.