Une idée, une bouchée

Parce qu’il ne faut pas se laisser aller (dommage)…

Même si par cette chaleur la farniente est un jolie défaut, se faire une bouchée salée et s’enfiler une P’tite robe avec Jean-Yves Péron c’est quand même le minimum 😉

Tarte aux fromages reconvertie en bouchées vite fait avalées

photo(2)

Ingrédients pour une vingtaine de tapas

– 1 rectangle de pâte feuilletée pure beurre à étaler (ou une pâte toute prête ronde)

– 100 g de gruyère râpé fraient

– 100 g de comté râpé fraichement

– 30 cl de crème fraiche épaisse 30% de MG (mais oui, tu rentreras quand même dans la p’tite robe)

– 4 œufs frais

– 1 pointe de noix muscade moulue

– Beurre pour beurré le moule

– Une vingtaine de pétales de tomates séchées ou confites (ou les deux pour varier les plaisirs)

– 3 belles branches de basilic frais

Préchauffez le four à 200°

Dans une jatte, mélanger les œufs, la crème, les fromages râpés, la muscade.

Étalez la pâte de sorte à former un rectangle. Beurrez et farinez un moule rectangulaire et tapissez-le de pâte. Versez l’appareil dans le fond de tarte.

Si vous avez une pâte ronde, utilisez un moule à tarte traditionnelle.

Enfournez pour 20 à 25 minutes.

Laissez tiédir et découpez en petites bouchées.

Placez un pétale de tomate et une feuille de basilic et croquez.

Pour ceux qui ont un four à fonction crips.
Placez la pâte dans un plat crips, versez-y l'appareil 
à tarte et enfournez 8 minutes.

La Petite Robe de Jean-Yves Péron

vin-robe-péron

Un vin blanc pas si petit que ça.

Un blanc naturel et savoyard.

Très à l’aise à l’apéritif.

Léger et sexy comme une petite robe… il ne passe pas inaperçu et offre un mariage bien loin d’être blanc avec ces bouchées apéritives fromagères.

Un apéro pour butiner

De mon côté je suis allée butiner du côté de chez Fran… C’est sur le blog de « La francesa aux fourneaux » que j’ai trouvé l’inspiration pour cet apéro time fleuri.

Bouquet de ceviche de saint-jacques et fruits de la passion

ceviche-jacques-passion

La recette de La Francesa

Mon adaptation

Prévoir 1 heure de marinade

Ingrédients pour 2 personnes

– 1 morceau de gingembre frais
– 10 cl de lait de coco
– 1 demi cuillère à café de poudre de vanille
– 1 demi cuillère à café de poivre de Tasmanie pilonné
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive vierge extra
– Sel
– Une belle poignée de fleurs comestibles (des pensées pour cette photo)
On en trouve chez Marylène et sur Mon marché

Versez le lait de coco dans un bol et ajoutez-y le poivre pilonné, laisser infuser 1 heure minimum.
Lavez et essuyez les Saint-Jacques, coupez-les en en petits morceaux. Réservez au réfrigérateur dans un sachet de congélation.
Épluchez le gingembre et écrasez-le avec un presse-ail si vous en avez un sinon écrasez-le avec le plat d’un couteau.
Coupez les fruits de la passion en 2 et prélevez la pulpe à la cuillère. Réservez les coques pour la présentation.
Mélangez la pulpe et les Saint-Jacques. Salez puis ajoutez l’huile d’olive, le gingembre et la vanille. Réservez au réfrigérateur pendant une demi heure puis ajoutez le lait de coco infusé au poivre de Tasmanie et mettez à nouveau au frais pendant une demi-heure.
Pour servir, récupérez les coques des fruits de la passion. Égouttez le ceviche et remplissez les coques.
Déposez une fleur sur chaque coque, c’est prêt.

Pour boire j’ai fait claquer le champagne rosé du Domaine Francis Boulard et fille
champagne-boulard

Voyage au bout de la nuit

Pourquoi un voyage ?

Parce que je vous emmène en Italie, en France, en Espagne et au Brésil.

Pourquoi au bout de la nuit ?

Pour la poésie bien sûr…

Dans le panier

– Des minis poivrons doux d’Espagne

A ne pas confondre avec les pimientos del piquillo de Lodosa (appellation contrôlée) ; petits poivrons doux exclusivement cultivés en Navarre.
Culture : entre septembre et novembre, pas de plantation sous serre le reste de l’année, cueillis et préparés en pleine maturité.
Les poivrons del Piquillo sont ensuite grillés, pelés soigneusement à la main, et mis en bocaux également manuellement.

– Du fromage de brebis de France, un pesto de pistache d’Italie, des perles du Japon du Brésil (cherchez donc l’erreur), des fruits rouges, du basilic.

Mixez le tout avec une huile d’olive extra vierge et vous obtenez une tartinade sucrée/salée que je vous laisse tester 😉

Sinon, on peut aussi se la jouer Menu en 3 plats

Minis poivrons farcis au fromage

piquilos

Ingrédients pour 2 à 3 personnes

– 1 dizaine de minis poivrons

– 50 g de fromage frais de brebis

– 50 g de fromage philadelphia ®

– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge

– 1 demi cuillère à café de piment liquide ou une pointe de piment fort en poudre

– sel

Préparez les poivrons

Lavez les poivrons, coupez l’extrémité et enlevez les chapeaux. Dans un plat qui va au four, versez un verre d’eau et déposez les poivrons. Laissez cuire au four à 200 ° pendant 30 à 45 minutes. Retournez régulièrement les poivrons, et vérifiez régulièrement la cuisson.

Pour ceux qui ont un four avec fonction crips combiné micro onde.
Placez les poivrons dans le plat crisp avec un peu d’eau au fond du plat. Faites cuir en mode crips combiné 4 minutes, retournez les poivrons et ajoutez 4 minutes de cuisson, retournez une dernière fois et terminez par 3 minutes de cuisson.

Placez les poivrons dans un sac en plastique et réservez.

Préparez la farce

Mélangez les deux fromage, l’huile d’olive, le piment et le sel.

Versez la préparation dans une poche à douille.

Le montage

Enlevez la peau des poivrons en les plaçant sous un filet d’eau froide.

A l’aide la poche à douille, farcir les poivrons de fromage.

Dressez et arrosez d’un filet d’huile d’olive.

Pâtes au pesto de pistache et œuf mollet

pates-pesto-oeuf

Ingrédients pour 2 personnes

– 300 g de pâtes type spaghetti ou linguine

– 3 cuillères à soupe de pesto de pistache

– 4 pétales de tomates séchées

– 1 beau morceau de parmesan

– Huile d’olive vierge extra

– 2 œufs

– une cuillère à café de vinaigre

– sel

Faites cuire les pâtes al dente

Égouttez et arrosez d’huile d’olive.

Préparez les œufs mollets

Il vous faut de l’eau, du gros sel et du vinaigre. Perso, je les loupe à chaque fois. Du coup j’ai investi dans un manège à œuf et le résultat a été très satisfaisant.

manege-oeuf

Les astuces des blogueurs

C’est moi qui l’ai fait !

Mon blog de fille

Cuisine et citations

Dressez les pâtes, parsemez de pesto*, déposez les tomates et le parmesan en copeaux et déposez l’œuf.

N’hésitez pas à réchauffer les pâtes avant de dresser.

* Celui que j’ai servi, je les trouvé dans une épicerie italienne du tonnerre à paris. C’est RAP épicerie. C’est un pesto 100 % naturel élaboré à base de pistaches, de sel, de parmesan, d’huile d’olive extra vierge et d’une pointe d’ail. Vous pouvez aussi le réaliser chez vous en pilonnant ces différents ingrédients.
 
pesto

Tapioca à la vanille et soupe de fruits rouges au basilic

tapioca-perle-japon

Ingrédients pour 4 verrines

– 30 g tapioca ou perle du Japon (certains disent que c’est la même chose, d’autres non et comme je n’ai pas réussi à vraiment savoir… j’ai trouvé du tapioca et j’ai fait avec…). Toutes précisions sur le sujet est bienvenue.

– 500 ml de lait

– Une cuillère à café de vanille en poudre

– 50 g de sucre en poudre

Pour la soupe de fruits rouges

– 200 g de fruits rouges de votre choix

– 50 g de framboises

-1 demi jus de citron

– 2 cuillères à café de sucre

– 12 feuilles de basilic frais

– 1 verre d’eau (environ 20 cl)

Faites bouillir le lait avec le sucre et la vanille. Ajoutez le tapioca, mélangez et laissez cuire à feu doux pendant 30 minutes en mélangeant de temps en temps.

Versez dans une verrine et laissez refroidir.

Mixez ensemble tous les ingrédients de la soupe de fruits.

Recouvrir le tapioca de soupe de fruits et réservez au frais.

Pour boire on s’est servi un peu des Trois Petiotes de Valérie Godelu. L’accord n’était pas parfait, du coup on l’a bu après 😉

Du très bon fruit qui rafraichit la bouche et qui nous a emmené jusqu’au bout de la nuit…

IMG_2251

Sam’ cuisine…

Qu’est-ce qu’on fait dans la cuisine ?

Question quasi existentielle sur Chef toi-même 😉

photo(32)

Dans ma cuisine je me coupe du monde pour mieux vous le découper, le hacher menu même.

Véritable exutoire, cuisiner me donne le droit de trancher dans le vif, d’attiser la flamme, de saucer qui je veux et même de couper des têtes.

poularde de bresse

Sur la planche, les poulettes et les coqs, les crevettes et les gros poissons et moi je jubile à l’idée des couleuvres que je vais pouvoir faire avaler.

Dans ma cuisine, je recherche le « Zen émoi » torpillant mes invités de cocktails sans molotov.

alternapif

Photo de Du Morgon dans les veines

Photo de Du Morgon dans les veines

vin-grenouilles

Dans ma cuisine, je vénère les confits entre amis, me passe un peu baume au cœur, me remets de week end en enfer, fais l’éLoge de la folie, me la joue Sex in the kitchen, bois du rouge au lieu de broyer du noir.

creme-de-chorizo4.jpg

Dans ma cuisine, je passe du côté obscur de la force sans rougir et dans le même temps je sers allègrement la main de bouddha.

Dans ma cuisine je suis libre dans 5 m2 que je partage sans compter 😉

photo84.jpg

La vie en rose

Le rose c’est un peu de la guimauve mais comme j’aime ça je me suis dit que j’allais un peu ramener ma fraise.

Très girly, le rose a souvent ses entrées pour illustrer la « nunucherie » pourtant le rose n’est pas que bonbon, il est aussi cochon… surtout allongé sur une table.

Parlons des roses pâles…

Qui n’a jamais craqué pour une belle tranche de jambon cuit, qui n’a jamais cédé à un verre de rosé, qui n’a jamais serré entre ses dents une jolie crevette, qui ne s’est jamais perdu dans la barbe à papa ?

Le rose soutenu…

Croque dans l’radis, dégomme la betterave.

Le rose chimique…

Fraise tagada® olé olé (la rose foncée et la rose qui pique)

Osons le rose corsé…

Tu connais les baies roses… distille-les partout, partout !

Le rose sucré…

Croque dans la fraise et la framboise, prend-toi une grenade, une pastèque même, découvre le Pitaya… ça y est tu la vois, la vie en rose ?

Charlotte aux 2 fraises et basilic

charlotte-fraise

Ingrédients

– 500 g de fraises dont 100 g pour le coulis

– Une poignée de fraise tagada® pour la déco

– Une vingtaine de biscuits de Reims rose

– 40 cl de crème fraiche liquide bien fraiche

– Une gousse de vanille

– 2 cuillères à soupe de sucre glace

– 2 cuillères à soupe de rhum (le choisir parfumé)

– 2 cuillères à soupe de liqueur de fraise

– 2 cuillères à soupe d’eau

Pour le coulis

– Quelques feuilles de basilic

– 2 cuillères à café de jus de citron

Placez un saladier au réfrigérateur ainsi que le fouet qui vous servira à battre la crème.

Enlevez les queues des fraise et lavez-les. Coupez-les en deux et réservez-en quelques unes pour la déco. Récupérez les grains de vanille en découpant la gousse en deux dans le sens de la longueur.

Sortez le saladier, le fouet et la crème du réfrigérateur et battez la crème. Si nécessaire placez le saladier sur une source de fraicheur (glaçons, eau froide, poche gelée…). Une fois que la crème commence à prendre, ajoutez le sucre glace et la vanille. Réservez au frais.

Mélangez dans un bol le rhum, la liqueur de fraise et l’eau.

Trempez les biscuits de Reims dans le mélange rhum/liqueur/eau et tapissez-en un moule à charlotte, répétez l’opération pour confectionner le fond.

Mettez de côté 2 ou 3 cuillères de crème fouettée pour la déco.

Versez quelques cuillères de crème fouettée, des fraises fraiches et 2 biscuits de Reims. Répétez l’opération jusqu’à arriver au bord du moule. terminez par une couche unis de biscuits de Reims. Aplatissez bien le tout et réservez au frigo en déposant une assiette avec du poids sur la charlotte.

Préparez le coulis.

Mixez les fraises et le basilic. Ajoutez le jus de citron.

Dressez

Démoulez la charlotte. Tapissez du reste de crème fouettée et décorez avec les fraises fraiches restantes et les fraises tagada®

Au moment de servir, versez le coulis.

Les Chocolats du maître chocolatier, pâtissier Sève à la fraise tagada® qui pique

chocolat-fraise-tagada

Le Rosé de Marie et Vincent Tricot

Du bien bon dans le verre qui te balance un air zoum zoum zen sur la langue.

Au début, du rose qui tape et pas qu’à l’œil. Laisse-toi ensuite guider par le bout de son nez, et finis conquis en bouche par sa délicate perfection.

Le rosé pinot de Marie et Vincent Tricot sur Vindicateur (pour savoir où l’acheter…)

vin-rose-tricot

 

En attendant la nuit…

... Il y a le crépuscule.

Moment privilégié pour se sustenter, se délecter et amener doucement qui l’on souhaite là où l’on veut…

Ok, j’aurais pu vous dire « Apéro time ! «  Tout le monde aurait mieux compris, bah voilà, c’est fait vous êtes contents !?

Maintenant qu’est-ce qu’on mange et qu’est-ce qu’on boit pour un

Crépuscule time ?!

Du bon, du simple, de l’efficace.

Merguez caramélisée

merguez caramel

Pour 2 personnes

– 4 merguez, des bonnes, de très bonnes. Sélectionne ton boucher sans clémence, la merguez grasse et blindée de colorant on évite, c’est grave !

– 3 cuil. à soupe de miel, on en trouve de l’excellent dans Les paniers d’Hélène

– 3 cuil. de sauce soja

– 1 cuil. à café de romarin

– 4 ou 5 olives de Kalamata (on en trouve très facilement sur les marchés)

Passez 5 minutes les olives dans l’eau bouillante. Mixez-les.

Dans un récipient, mélangez le miel, le soja, le romarin et les olives.

Coupez en morceaux de 2 cm les merguez. Placez-les ans un plat allant au four et arrosez du mélange miel/soja/olive. Faites cuir à 180° pendant 30/35 minutes. Vérifiez la cuisson de temps en temps. Une fois les merguez cuites, enlevez le gras s’il y en a trop et laissez encore caraméliser (entre 5 et 10 minutes cela dépend de votre four). Les merguez devront être brillantes, glacées (effet du caramel au miel).

Servez.

Crème de panais et chips de jambon cru

creme-de-panais

Pour 2 personnes

– 5 panais

– 2 oignons

– 1 pomme de terre

– eau

– sel

– Huile d’olive

– 15 cl de crème fraiche épaisse

– 2 belles tranches de jambon cru (de Bayonne ou jambon espagnol)

– Une poignée de pignons de pin

Lavez et épluchez les légumes. Coupez-les en morceaux pas trop gros. Émincez l’oignon. Faites revenir l’oignon dans l’huile d’olive, lorsqu’il est translucide, ajoutez les panais et la pomme de terre. Recouvrez d’eau, salez et laissez cuire 20 à 25 minutes. Vérifiez la cuisson en enfonçant la lame d’un couteau. Celle-ci doit rentrer très facilement et la chair doit être tendre.

Utilisez un mixeur plongeur et mixez les légumes (panais, pomme de terre, oignon) en ajoutant petit à petit l’eau de votre bouillon. La texture doit être velouté. Si vous souhaitez un mélange plus liquide ajoutez de l’eau à volonté. Cependant, pour faire une crème de panais peu d’eau est nécessaire.

Ajoutez la crème fraiche te mélangez. Réservez

Sur du papier sulfurisé, placez les tranche de jambon, passez-les au gril 5 à 7 minutes.

Servez la crème de panais dans un contenant au choix (verrine, bol, ramequin…), déposez une chips de jambon et parsemez de pignons de pin.

Voilà deux amuses bouche crépusculaires à la fois tendres et corsés.

Pour boire en attendant le soir

Alternapif du Domaine Les Sabots d’Hélène. Laissez-vous emmener dans le noir par Alban michel et Hélène.

Le p’tit mot de Vindicateur

Les grands mots de Vindic

alternapif

On sort les armes de séduction massive

Un peu de noir pour les yeux, un peu d’ivoire pour le teint et du rose pour les lèvres…

Pour seul vêtement… un Drappier rosé

Ce champagne là, il te caresse, il tient ses promesses… Bien bâti, il assume son côté féminin par la finesse de ses bulles, il porte le rose bien mieux que Barbie et te balance l’air de rien une belle claque sur la langue. Délicat et brutal, il est le fantasme du bad boy.

Drappier t’es fichtrement bon, il fallait que je te le dise.

Champagne-drappier

Pâtes fraiches à l’encre de seiche et ses crevettes au curry

pâtes encre de seiche

Pour 4 personnes

Pour les pâtes à l’encre de seiche

– 500 g de Tagliatelles fraiches

– 5 tomates fraiches

– 20 cl de vin rouge

– 1 gros oignon

– 1 gousse d’ail

– 1 cuil. à soupe de concentré de tomate

– 2 verres d’eau

– 2 cuil. à soupe d’huile d’olive

– 1 sachet d’encre de seiche (vous en trouverez chez un traiteur italien assez facilement)

Encre de seiche

– Du romarin

– sel/poivre fraichement pilonné

Pour les crevettes au curry

pâtes encre de seiche et crevettes curry

– Comptez 6 crevettes fraiches moyennes et cuites (évitez les trop gros calibres que l’on préférera à la plancha) par personnes

– 1 cuil. à café de mélange curry les mélanges d’épices de Roellinger sont excellents, il y a aussi une belle sélection sur Le relais de Rungis

– 2 belles cuil. à café de graines sésame grillées

– 1 gousse d’ail

– 1 cuil. à soupe d’huile d’olive

– Sel

La sauce

Dans une poêle à fond épais, faites revenir à feu doux l’oignon émincé dans l’huile d’olive, ajoutez l’ail écrasé.

Pendant que les oignons se colorent, faites bouillir de l’eau et déposez-y les tomates quelques secondes afin de pouvoir enlever leur peau facilement.

Coupez les tomates pelées en petit dés. Faites-les revenir avec les oignons et l’ail. Ajoutez le concentré de tomate, l’eau, le sel et le romarin et le vin. Laissez mijotez 15 minutes à couvert.

Ajoutez l’encre de seiche et mélangez. Laissez encore cuire 5 minutes à découvert.

Réservez.

Les crevettes

Épluchez les crevettes.

Dans une poêle, versez l’huile et faites chauffer légèrement. Faites-y revenir les épices et l’ail émincé. Ajoutez les crevettes et enrobez-les bien. Ajoutez les graines et salez si nécessaire.

Réservez au chaud

En même temps faites bouillir beaucoup d »eau pour les pâtes avec une cuil. à café de gros sel. Préférez une cuisson al dente.

Dressez

Pâtes/sauce à l’encre de seiche/crevettes et poivrez

encre de seiche et Drappier