Un menu pour deux SVP

Un samedi soir de grosse fatigue et pourtant t’as quand même envie de te la jouer chouette gueuleton.

Une envie et très peu de solution.

Solution 1 :

La livraison. Perso je n’ai pas encore trouvé de traiteur à la hauteur qui livre à la maison et pour le japonais ou la pizza je passe mon tour.
Ah si tout de même pour l’envie de sucre, à Paris (il existe peut-être la même chose voir mieux dans d’autres villes ? ) il y City cake.

Ok je fais de la pub. Mais là j’ai même pas honte et puis d’abord c’est bon la honte. Celle-là elle se livre même à la maison en compagnie de Conticini ou même de Popelini. Je l’ai testé deux fois sans douleur et c’est le bon compromis quand on n’a pas envie de se taper les lignes en couleur de la RATP.

Solution 2 :

Tu vas au resto mais ça c’était avant 😉 avant d’avoir un p´tit Loulou envolé depuis 20h au pays de Morphée… Non,non,non je t’entends déjà petit démon qui n’a pas encore goûté aux joies de la « parentalité », tu ne peux pas le laisser tout seul à la maison même s’il dort.
Passons

Solution 3 : le buffet
Ton traiteur italien à forcément ce qu’il te faut pour t’égayer le palais en finesse.

Ou

Buffet poisson avec saumon fumé, tarama, œufs de truite… Et pour les plus snob tu y ajoutes de la poutargue et du caviar et un doigts de Vodka

Solution 4 :

Tu fuck la fatigue et la vilaine fainéantise et tu cuisines.

Solution 4 validée pour un menu en 3 temps

Mille feuilles d’aubergine à ma façon

aubergine

Ingrédients pour deux

– 1 aubergine grillée et coupées en tranche

– 4 pétales de tomates séchées

– 1 boule de mozzarella di Buffala tranchées

– Quelques feuilles de basilic

– Une bonne huile d’olive

– 1 œuf battu

– Fleur de sel et poivre fraichement pilonné

Tremper les tranches dans l’œuf et faire revenir de chaque côté dans un peu d’huile.

Dresser en alternat une aubergine, de la mozzarella, des tomates séchées, du basilic. Terminer par une aubergine.

Pavé de thon façon rossini

thon-rossini

Ingrédients pour deux personnes

– 2 steak de thon

– 2 escalopes de foie gras

– 20 cl de porto

– 2 cuillère à café de fond e veau en poudre

– Fleur de sel et poivre fraichement pilonné

– Deux tranches de pain de mie revenus dans le beurre.

Faire cuir les escalopes de foie gras et réserver. Dans la poêle faire revenir 3 minutes de chaque côté le thon et réserver au chaud. Déglacer avec le porto, ajouter le fond de veau et laisser réduire jusqu’à épaississement. Dresser avec le pain, le thon, le foie gras et napper de sauce.

A servir avec un mélange de mâche et de roquette et assaisonner à votre goût. Pour ma part j’ai choisi un mélange d’huile d’olive et d’huile de truffe avec du vinaigre balsamique de pomme.

Délice de macarons de printemps

 

(Cette recette nécessite un repos de 3 heures)

fraise-macaron

Ingrédients pour deux personnes

Fraises

– Framboises

– 50 cl de lait

– 2 gousses de vanille

– 3 jaunes d’œuf

– 50 g de sucre en poudre

– 4 ou 6 macarons au parfum de votre choix

– 1 branche de feuilles de menthe

– 1 jus de citron

Faire la crème anglaise. Laisser infuser la poudre de vanille dans le lait et le faire bouillir. Battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Mélanger cet appareil au lait et remettre à feu doux. Mélanger sans cesse pendant 10 minutes en faisant bien attention que le mélange ne se mette pas à bouillir. Réserver 3 heures minimum au réfrigérateur.

Préparer une soupe de fruits rouges à la menthe en mixant les fraises, la menthe, le citron, un peu de sucre et les framboises. (réserver quelques fruits pour la déco)

Dresser avec la soupe de fruits, la crème anglaise et les macarons. Décorer de quelques fraises et framboises.

 

J’aime qu’on me menthe…

La Menthe… Enfant elle me contait des histoires de chewing gum au goût très frais, ado je m’adonnais au diabolo, jeune fille je me dopais au thé.

Aujourd’hui je l’utilise pour satisfaire mon palais.

Petite histoire d’Ovide (Métamorphoses X, 728) et Strabo : « Menthe » vient de « Mintha », une nymphe grecque du Cocyte (fleuve des enfers) aimée d’Hadès le « seigneur des plus nombreux », dieu des enfers. Le mythe raconte que Perséphone (épouse d’Hadès) jalouse de cet amour transforma Mintha en une petite plante parfumée… la menthe. Pour une fois qu’un mythe grec se termine bien 😉

ovide1

Symbole de l’hospitalité, elle s’invite aujourd’hui à table…

Salade picarde 😉

Petit clin d’œil parce que cette recette-là je l’ai piqué à Picard

photo(16)

Ingrédients
– 200 g de semoule de blé dur (graines de couscous)
– 600 g de petits pois garden peas
– Le jus de 2 citrons
– 4 cuil. à soupe de menthe verte fraiche
– 1 cuil. à soupe de coriandre fraiche
– 6 cuil. à soupe d’huile d’olive extra vierge
– Sel et poivre
Faites cuire la semoule à la vapeur ou au micro-onde avec 200 ml et du sel 3 à 4 minutes puissance max. Égrainez à l’aide d’une fourchette, si la consistance ne vous convient pas ajoutez un peu d’eau et égrainez à nouveau.
Dans une casserole d’eau salée et faites cuire les petits pois pendant 5 min. Égouttez-les et passez-les sous l’eau glacée afin de bien les rafraîchir.
Préparez l’assaisonnement en mélangeant le jus de citron,l’huile d’olive, la menthe et la coriandre. Salez, poivrez.
Mélangez la semoule, les petits pois et l’assaisonnement.
Pour accompagner cette salade j’ai fait …

Pavé de saumon poêlé et sauce beurre/citron/menthe

photo(14)

Ingrédients pour 2 personnes

– 2 pavés de saumon

– 4 cuil. à soupe de farine

– 150 g de beurre doux

– Le jus d’1 demi citron

– 4 feuilles de menthe verte fraiche

– 5 cuil. à soupe d’huile d’olive extra vierge

– Sel

– Poivre (Pour cette recette j’ai choisi les baies de Sichuan, naturellement mentholées et citronnées)

Coupez le beurre en petits morceaux et faites-le fondre dans une casserole à feu doux. Hors du feu ajoutez le citron et la menthe et laissez infusez.

Mélangez la farine, le sel et le poivre. Passez les pavés de saumon dans la farine. Faites chauffez une poêle avec l’huile d’olive. Faites-y revenir les pavés 3 à 5 minutes de chaque côté (tout dépend de l’épaisseur du pavé).

Servez le saumon avec la sauce au beurre et accompagné de la salade (proposée ci-dessus)

Pour le dessert, j’ai trouvé l’inspiration cet été sur l’Ile de Ré en goutant une confiture abricots/menthe faite maison

Moulin- Loix en ré

Moulin- Loix en ré

Crumble aux abricots, à la menthe et au miel de l’Ile de Ré

Crumble abricot menthe

Ingrédients pour 2 personnes

– 150 g de beurre doux ou salé

– 100 g de farine

– 100 g de cassonade

– 100 g de poudre d’amande

– 1 demi cuil. à café de vanille en poudre

– 8 abricots

– 2 belles feuilles de menthe

– 10 cl de miel

Préchauffez le four à 180 °

Dans un saladier, mélangez du bout des doigts la farine, le beurre coupé en petits morceaux, l’amande, la vanille et la cassonade. Vous devez obtenir une consistance sableuse (travaillez dans un endroits frais si possible).

Lavez et dénoyautez les abricots.Coupez-les en quatre et faites-les revenir avec un peu de beurre à la poêle de façon à ce qu’ils rendent un peu d’eau.

Déposez-les dans un plat allant au four. Recouvrez de miel et de menthe. Ajoutez le crumble sur les fruits de sorte à les recouvrir entièrement.

Placez au four 25 à 30 minutes

Voyage au bout de la nuit

Pourquoi un voyage ?

Parce que je vous emmène en Italie, en France, en Espagne et au Brésil.

Pourquoi au bout de la nuit ?

Pour la poésie bien sûr…

Dans le panier

– Des minis poivrons doux d’Espagne

A ne pas confondre avec les pimientos del piquillo de Lodosa (appellation contrôlée) ; petits poivrons doux exclusivement cultivés en Navarre.
Culture : entre septembre et novembre, pas de plantation sous serre le reste de l’année, cueillis et préparés en pleine maturité.
Les poivrons del Piquillo sont ensuite grillés, pelés soigneusement à la main, et mis en bocaux également manuellement.

– Du fromage de brebis de France, un pesto de pistache d’Italie, des perles du Japon du Brésil (cherchez donc l’erreur), des fruits rouges, du basilic.

Mixez le tout avec une huile d’olive extra vierge et vous obtenez une tartinade sucrée/salée que je vous laisse tester 😉

Sinon, on peut aussi se la jouer Menu en 3 plats

Minis poivrons farcis au fromage

piquilos

Ingrédients pour 2 à 3 personnes

– 1 dizaine de minis poivrons

– 50 g de fromage frais de brebis

– 50 g de fromage philadelphia ®

– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge

– 1 demi cuillère à café de piment liquide ou une pointe de piment fort en poudre

– sel

Préparez les poivrons

Lavez les poivrons, coupez l’extrémité et enlevez les chapeaux. Dans un plat qui va au four, versez un verre d’eau et déposez les poivrons. Laissez cuire au four à 200 ° pendant 30 à 45 minutes. Retournez régulièrement les poivrons, et vérifiez régulièrement la cuisson.

Pour ceux qui ont un four avec fonction crips combiné micro onde.
Placez les poivrons dans le plat crisp avec un peu d’eau au fond du plat. Faites cuir en mode crips combiné 4 minutes, retournez les poivrons et ajoutez 4 minutes de cuisson, retournez une dernière fois et terminez par 3 minutes de cuisson.

Placez les poivrons dans un sac en plastique et réservez.

Préparez la farce

Mélangez les deux fromage, l’huile d’olive, le piment et le sel.

Versez la préparation dans une poche à douille.

Le montage

Enlevez la peau des poivrons en les plaçant sous un filet d’eau froide.

A l’aide la poche à douille, farcir les poivrons de fromage.

Dressez et arrosez d’un filet d’huile d’olive.

Pâtes au pesto de pistache et œuf mollet

pates-pesto-oeuf

Ingrédients pour 2 personnes

– 300 g de pâtes type spaghetti ou linguine

– 3 cuillères à soupe de pesto de pistache

– 4 pétales de tomates séchées

– 1 beau morceau de parmesan

– Huile d’olive vierge extra

– 2 œufs

– une cuillère à café de vinaigre

– sel

Faites cuire les pâtes al dente

Égouttez et arrosez d’huile d’olive.

Préparez les œufs mollets

Il vous faut de l’eau, du gros sel et du vinaigre. Perso, je les loupe à chaque fois. Du coup j’ai investi dans un manège à œuf et le résultat a été très satisfaisant.

manege-oeuf

Les astuces des blogueurs

C’est moi qui l’ai fait !

Mon blog de fille

Cuisine et citations

Dressez les pâtes, parsemez de pesto*, déposez les tomates et le parmesan en copeaux et déposez l’œuf.

N’hésitez pas à réchauffer les pâtes avant de dresser.

* Celui que j’ai servi, je les trouvé dans une épicerie italienne du tonnerre à paris. C’est RAP épicerie. C’est un pesto 100 % naturel élaboré à base de pistaches, de sel, de parmesan, d’huile d’olive extra vierge et d’une pointe d’ail. Vous pouvez aussi le réaliser chez vous en pilonnant ces différents ingrédients.
 
pesto

Tapioca à la vanille et soupe de fruits rouges au basilic

tapioca-perle-japon

Ingrédients pour 4 verrines

– 30 g tapioca ou perle du Japon (certains disent que c’est la même chose, d’autres non et comme je n’ai pas réussi à vraiment savoir… j’ai trouvé du tapioca et j’ai fait avec…). Toutes précisions sur le sujet est bienvenue.

– 500 ml de lait

– Une cuillère à café de vanille en poudre

– 50 g de sucre en poudre

Pour la soupe de fruits rouges

– 200 g de fruits rouges de votre choix

– 50 g de framboises

-1 demi jus de citron

– 2 cuillères à café de sucre

– 12 feuilles de basilic frais

– 1 verre d’eau (environ 20 cl)

Faites bouillir le lait avec le sucre et la vanille. Ajoutez le tapioca, mélangez et laissez cuire à feu doux pendant 30 minutes en mélangeant de temps en temps.

Versez dans une verrine et laissez refroidir.

Mixez ensemble tous les ingrédients de la soupe de fruits.

Recouvrir le tapioca de soupe de fruits et réservez au frais.

Pour boire on s’est servi un peu des Trois Petiotes de Valérie Godelu. L’accord n’était pas parfait, du coup on l’a bu après 😉

Du très bon fruit qui rafraichit la bouche et qui nous a emmené jusqu’au bout de la nuit…

IMG_2251

Noël et Vous

Noël

La toile se gorge et s’engorge de recettes festives, de commentaires sur les produits de prestige. Tels des envahisseurs, les blogonautes rivalisent de génie et d’inspiration pour nous faire saliver.

A coup de foie gras, à base de homard, enrobé de chocolat, pour se faire mousser et nous faire buller, à chaque lecture c’est une bûche qu’on se prend dans la tête… et vous savez quoi ? Et bien j’adore ça ! Ces orgies me font du bien, m’inspirent. C’est beau pour les yeux, c’est doux pour le cœur, ça réchauffe le corps, c’est de la générosité en vrac, plus de honte ni aucun complexe !

J’entends certains rabats joie « Quel foutaise que cette période des fêtes ! », « Faut de la dinde pour Noël,…, ils savent même pas se nourrir, des OGM dans les biberons, ouais c’est tant mieux ça f’ra moins con, quand ils crèveront en mutation, des grippes porcines sur des cochons »* (Saez « J’accuse »).

Ouais, je les entends déjà !

J’y pense et puis j’oublie, moi aussi je l’ferai mon repas de Noël et je me gorgerai de bon vin et de fines bulles, j’oublierai mon banquier et toutes les banques du monde pour juste voir mes p’tits loups se vautrer, la banane jusqu’aux oreilles dans les papiers cadeaux déchirés et le visage enchocolaté !

« Moi, je rends grâce à la nature sage
Qui, pour mon bien, m’a fait naître en cet âge

(…)

J’aime le luxe, et même la mollesse,
Tous les plaisirs, les arts de toute espèce,

(…)

Il est bien doux pour mon cœur très immonde
De voir ici l’abondance à la ronde,

(…)

Le superflu, chose très nécessaire… « 

« Le Mondain » Voltaire

Du coup, je ne vais pas vous proposer de recettes de mon cru, mais une ballade dans l’espace de sphère en sphère parmi quelques blogs du tonnerre !

Le Before

– A déposer au pied du sapin pour le père Noël : la recette du cookie New-yorkais by Muriel sur « Happy food for kids ».

Les courses avec :

– Un p’tit tour là où il fait chaud, dans « les fourneaux de la Francesa » et ses inévitables produits de fêtes

– Le foie gras et les saumons fumés de Jean-Marc Tachet

Les plats

En mode salé

– Toujours Aux fourneaux  pour un foie gras

– Pour une première « foie » de Cuisine en Sentiments…

Du boudin et des pistaches avec « Un zeste de tout en cuisine »

– Des bouchées apéritives avec « Culinaire Amoula »

En mode sucré

– Pour les desserts pêchez par Pure gourmandise

Le pain d’épices avec « Chic chic choc… olat »

– « Archifood » nous gâte pour préparer Noël

– Du « Soleil dans l’assiette » avec cette charlotte qui tue !

– Une magnifique bûche par Culinaire Amoula

Pour ceux qui veulent se la jouer en mode « je l’vaut bien », on sort son porte monnaie, on évite d’y laisser un bras et on fonce chez Conticini et sa Pâtisserie de rêve

L’After

– Dans « Ma mini cuisine », serez-vous un peu et prenez un p’tit chocolat  ici et ou vous préférez une pâte de fruits

Assoiffés !

Le calendrier de l’Avin que vous offre Éva sur « Oenos »

Les vins de gala selon Charlie Hebdo via « Vindicateur »

Tout un menu :

– En plein dedans avec le Blog de Noël  par Chris du blog « La Cuisine de Christiane »

– Une jolie revue de Blogs de Princesse 101 (2011)

– En pleine conversation avec « Je papote »

Voici mon menu… pour les recettes c’est à vous de jouer cette fois-ci !

Apéritif

– Toast sur pain de campagne au foie gras avec fleur de sel et poivre Voatsiperifery

Croustillants d’œufs de truite

Canapés Oeufs de truite

Pour les enfants

Toast de foie gras, gressins enrobés de Bresaola, chips de légume

Entrée

Trilogie sur un plateau :

– Bouchés au saumon fumé (farce au fromage frais, coriandre, crevettes, moutarde, gingembre et sauce huile d’olive, vinaigre et jus de betterave)

Saint-Jacques en robe de pistache

– Foie gras et raisins blancs poêlés sur miroir de crème balsamique

Pour les enfants

Saumon fumé

Œufs de caille façon mimosa

Tomates cœur de pigeon farcies au crabe

Plat

– Pavés d’autruche au pesto de pistache et coriandre accompagnés de carottes glacées et de riz sauvage

Pour les enfants

Mini bonhomme de neige à la viande hachée parfumée à la coriandre fraiche (pour le bonnet j’utiliserai du concentré de tomate, pour le pompon des grains de riz…) avec des frittes !

Pour le dessert

Tiramisu à la confiture de mangue, coco et de chocolat blanc, essayez avec les confitures de La Chambre aux Confitures.

– Salade de fruits !

Dans la gueule du loup… des bois

C’est l’automne et c’est une saison qui cartonne.

C’est donc patte de velours et crocs aiguisés, que je vous invite à croquer…

…un buffet d’automne prêt en 30 minutes !

Photo du site lifypoem.blogspot

Photo du site lifypoem.blogspot

En mode tapas des sous-bois…

Faîtes revenir entre 20 et 30 minutes des champignons (de paris, Girolles, trompettes de la mort…) dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Salez, servez en arrosant d’huile de noisette.

  • Marrons chauds…de la sortie de métro et présentez-les dans un cornet
  • Salade d’endives, curry et noix et huile d’olive

Lavez et coupez les endives, ajoutez des noix, assaisonnez d’une pointe de curry et d’huile d’olive.

  • Figues rôties au miel de châtaigner

Découpez en quatre les figues, déposez une demi cuillère à café de miel sur chaque morceau. Passez au four à 180 ° pendant environ 10 minutes.

  • Terrines et pâtés de campagne forestiers
Benhamou DanLa
ferme des Payres quartier les payres
26300 Marches
04 75 47 20 94
 

Barraquet Dominique
Les Gouleries
50750 Dangy
02 33 56 01 71

Darde Christophe
Les Linières
36290 Paulnay
06 78 97 04 10
 
Vous pouvez la faire vous-même en suivant Les Gourmandises d’Isa
 
  • Écrasé de pomme-de-terre et effiloché de confit de canard

Faîtes chauffez les pommes-de-terre (Bintje, Caesar, Marabel, estima, Manon) dans de l’eau salée (jusqu’à ce qu’elle soit cuite, la chaire doit être fondante). Écrasez-les à la fourchette et ajoutez un filet d’huile d’olive. Pendant que la pdt cuit, détaillez des cuisses de canard confites. Pour du fait maison c’est .

  • Omelette aux cèpes (si vous n’en trouvez pas… changez de champi)

Faîtes revenir vos cèpes dans un peu d’huile d’olive, une fois que les champignons ont bien dégorgés, réservez. Battez vos œufs. Dans une poêle, faites chauffer légèrement une cuillère à café de beurre, ajoutez les champignons puis les œufs battus, à mi cuisson refermez l’omelette façon calzone et laissez cuire en fonction de vos goûts (baveuse ou pas).

  • Escargot au beurre d’ail

Épluchez et émincez 2 à 3 gousses d’ail. Émincez également une botte de persil. Faites fondre à feu doux 2 cuillères à soupe de beurre doux, ajoutez-y l’ail et le persil. Salez. Ajoutez ensuite des escargots non préparés (conserve d’escargots). Laissez cuire 8 minutes à feu doux en mélangeant bien les escargots de sorte qu’ils s’imprègnent du beurre d’ail.

Beurrez quelques croutons de pain et faites-les griller 5 minutes au four en position gril. Piquez un escargot au beurre d’ail et un crouton. Mettez dans un saucier le reste du beurre d’ail, maintenez au chaud et proposez-le pour les gourmands qui voudraient saucer.

  • Fruits secs (figues, abricots, dattes, raisins) en mode bio c’est ici
  • Et des mûres bien-sûr ! Pour de la mûre à boire c’est
  • Pour la soif

Optez pour une bonne quille de bulles comme le Montlouis Méthode Traditionnelle Extra-Brut du Domaine Les Loges de la Folie . On vous en dit plus et .

Ou

Le Pet Nat Sitting Bulles de Sébastien Fleuret . No wine is innocent vous raconte ici

Plus encore sur des bulles à boire

Le bal des p’tites saveurs

On pioche sur une table et on scénarise le moment.

Les frissons à la manière de Polanski et de son bal des vampires. Faîtes la rire tout en lui faisant peur. Piochez alors dans la crème de chorizo à cœur, les cœurs de , canard

Ou un cache-cache au bal masqué en tentant de la retrouver derrière son loup vénitien. Piochez dans les macarons de parmesan, la burrata, les tuile s de bresaola

Forgez à la sueur de votre imagination une belle journée et mangez maintenant !

Plusieurs invités sur la table :

Soufflez le chaud, le froid, le sucré, le salé.

Voyez rouge, mettez vous au vert, broyez le noir, riez jaune, improvisez vous cordon bleu et toque blanche et piochez !

Le poisson

Sandwich chic au tarama

Saumon fumé et pain perdu

Encornets farcis

Le gaspacho de C&S

Gaspacho tomates et framboises

Gaspacho au vinaigre de poivron

Tapas et canapés

Mon chorizo boit rouge

Macarons au parmesan et Bresaola

Burrata et tomates semi-séchées

Cœur de canard

Tuile parmesan et Bresaola

Crème de chorizo et pic apéritif

Le dessert

Le fraisier à la mode tiramisu

– 1 vingtaine de biscuits Reins de rose

– 5 cl de presecco

– 15 cl de sirop de fraises ou liqueur de fraises

– 2 jaunes d’œufs

– 2 blancs d’oeufs

– 125 g de mascarpone

– 40 g de sucre

– 400 g de fraises

– 2 c. à s. de prosecco (ou champagne)

– 1 gousse de vanille

-40 g de sucre

– Le jus de 1/2 citron vert

Mettre un saladier au freezer pendant une demi-heure.

Lavez les fraises et coupez-les en morceaux. Les mettre dans un saladier avec le jus de citron, la gousse de vanille grattée le sucre. Réservez au frais pendant 1 heure.

Au bout de ce temps, récupérez le jus de fraises. Ajoutez le prosecco aux fraises et mélangez.

Fouettez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez la vanille et le mascarpone et mélangez à l’aide du fouet.
Battez les blancs en neige. Incorporez-les délicatement au mélange précédent.

Mélangez le prosecco et le sirop de fraises. Trempez les biscuits dans le mélange. Dressez en alternant une couche de biscuits, le mélange mascarpone, les fraises.

Sam au pays des merveilles

Où ça vous dîtes ?

Au pays des merveilles ! Ou ailleurs, je ne sais pas, je ne sais plus, chez madame la Fée, dans le jardin des lutins, cachée derrière les murs de Paris 16 ! Voilà que je fais ma mondaine… mais croyez-moi je ne boude pas mon plaisir 😉  C’était bon et ça il faut le dire ! Toque basse pour le chef Clément Dujardin et son équipe !

Pour l’occasion on est 13.

Des hommes et des femmes du vin avec qui on ne s’ennuie jamais. L’unique Vindicateur, l’authentique Actu du vin, la pétillante Eyes wine open et deux découvertes sur le fil de Wine paper et à la recherche de Vin parfait.

Des représentants du lifestyle comprenez « Art de vivre » et bons vivants pour l’occasion qui vous emmènerons de Luxsure à coup de Pleaz sur un mode W3sh.

Enfin, nos hôtes, Sarah, Dominique et Sandrine

Pour la soif nous sommes blanc, rouge et rosé.

La carte des vins !

Chassagne Montrachet 1er Cru Marc Morey 2007
Gisselbrecht Riesling Schiefferberg Alsace 2007
Château Fournas Bernadotte Haut-Médoc 2009
Château Berliquet St Emilion Grand Cru Classé 2005
Domaine Chevalier « Les Corvées » Ladoix 1er Cru 2009
Gisselbrecht Riesling Schiefferberg Alsace 2007
Château Broustet 2006 Sauternes Cru Classé
Azienda Agricola Giorgi Pelissero Moscato d’Asti

Et un « Plaisir simple » rosé dont l’étiquette est d’expression solide et liquide par  Vincent Pousson !

Au menu, pour le ventre et le palet.

Du grand art dans l’assiette, une cuisine en couleur qui se croque à pleine bouche, des assiettes qui on d’la gueule et du bon goût qui vous excite les papilles !

PATIENCE

– Gaspacho d’ asperges vertes et nuage de jambon Ibérique

oursin au pamplemousse et écume de mer

– et Tortilla revisitée

MENU

Homard breton à l’émulsion de bourrache et son mini potager

˜

– Cylindre de veau herbacé, carotte violette glacée, échalotes confites

et mini pâtissons farcis

– Consommé de volaille de Bresse aux girolles et févette,

mousse d’ail des ours

˜

– Sélection de fromages affinés selon le marché,

mesclun de salade à l’huile de noix˜

– Sur un sablé Breton, crème légère citron, mousse fraises,

bananes et fraises des bois Pierre Hermé