Filet mignon de veau au chorizo et Ossau Iraty

Grise mine en fond d’écran, ça claque des dents dans les chaumières, le vent souffle, la pluie clapote…

Orloff est dans la place.

Chorizo se la joue maître de cérémonie.

Ossau iraty corse le tout.

Je ne suis pas en train de vous poser le décors d’un film sombre et terrifiant avec comme personnage principal Orloff le troll.

Non, non. C’est juste la description d’une journée de novembre francilienne ou normande ou bretonne ou que sais-je encore… durant laquelle je vais vous faire déguster.

Haut les cœurs donc et rien de mieux pour faire vibrer les papilles et réchauffer les mimines qu’un bon plat des familles.

Filet mignon de veau façon Orloff au chorizo et ossau-Iraty*

veau-orloff-chorizo

Pour cette recette on peut aussi utiliser un autre fromage, perso je craque sur l’Abondance et l’on peut remplacer le chorizo par un jambon cru savoureux qui deviendra croustillant à souhait sous l’effet de votre flamme.

Ingrédients pour 2

– Un filet mignon de veau d’environ 450 g

– Une belle portion d’Ossau Iraty

– Un morceau de Chorizo (pour 5 à 6 tranches)

– Sel, poivre

– Beurre et huile d’olive pour la cuisson

Enlever la peau du chorizo. Couper en tranches le fromage et le chorizo. Réserver.

Dans une poêle, faire revenir pendant 7 minutes et de tous les côtés le filet mignon avec de l’huile et du beurre. Laisser ensuite égoutter le filet sur une grille quelques minutes.

Entailler le filet et glisser dans chaque entailles du fromage et du chorizo.

Placer dans un plat allant au four. Assaisonner et arroser d’huile d’olive. Laisser cuire à 180° entre 15 et 20 minutes selon la cuisson souhaitée.

J’ai accompagné Orloff de légumes rôtis

legumes-rotis

Pour les légumes, déposer dans un plat allant au four des carottes et des courgettes coupées en deux dans le sens de la longueur, un oignon rouge coupé en deux, des petites pommes de terre et des champignons de Paris . Parsemer de thym et d’huile d’olive et laisser cuire à 180° 30 minutes minimum. Ajouter du temps de cuisson si nécessaire.

On peut en fin de cuisson, glacer les carottes de miel.

A vous de jouer.

Retrouver également toutes les recettes de Chef toi-même sur

logo-recettes-badge

 

 

 

 

 

Recette vue et appréciée dans le mag « Elle à table »
Publicités

Aubergine minute… grecque

Pas de blabla non plus pour cette idée d’une grande simplicité qui nécessite très peu d’ingrédients, très de temps, très peu d’argent pour une belle régalade en bouche.

aubergine-feta3 aubergine-feta4

Ingrédients

– 1 aubergine

– Féta (quantité selon vos envies)

– Huile d’Olive

– 3 cuillères à soupe de chapelure

– Sel

Couper en fines tranches l’aubergine. Saler et laisser d’égorger.
Pendant ce temps émietter de la fêta. Dans un plat qui va au four verser 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, disposer quelques tranches d’aubergine et de la fêta émiettée puis des aubergines et encore de la fêta. Poursuivre jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’ingrédients en terminant par les aubergines. Verser un peu d’huile d’olive et parsemer de chapelure. Passer au four à 180 ° pendant minimum 35 minutes. (Vous pouvez recouvrir le plat de papier d’alu pour accélérer la cuisson).

A servir avec un chouette salade de tomates assaisonnée d’huile d’olive, de crème de Balsamique, fleur de sel et jolie poivre fraichement pilonné.

tomate

BONNES VACANCES

Les sentiments #La joie

Les sentiments : Au départ ils étaient l’impulsion, la substantifique moelle de Chef toi-même, qui arborait d’ailleurs le nom de Cuisine et Sentiments.

Les sentiments.

Ils sont toujours là et derrière « l’effronté » Chef toi-même, il y a les qualités de cœur  » Cor aticus « * – le courage nécessaire à une cuisine de fureur et de bruits, une cuisine d’échange et de partage.

A l’honneur donc, les sentiments. Pour une nouvelle chronique à suivre.

Les sentiments comme la cathartique de ma cuisine ou serait-ce l’inverse ?

Opus 2 : La joie

La joie est l’état d’un moment, d’une situation. Je la prends à bras le corps quand elle frappe à ma porte habillée de souvenirs toute prête à faire plaisir. C’est ce qu’on ressent en partageant, c’est ce qu’on vit à l’ombre des rabat-joie qui la snobent outrageusement. C’est la joie de se retrouver, la joie de faire plaisir, la joie qui n’a rien à fêter. Elle est un état d’esprit communicatif qui se pare d’œil qui pétille, de fossettes qui se creusent, de bras qui cajolent, d’un corps tout en émoi.

Le plat de la joie c’est un plat généreux, coloré, lumineux. C’est un plat qu’on partage avec à chaque fois le même plaisir de le dévorer. C’est le plat dont on ne se lasse jamais et pour lequel on clame des « c’est mon plat préféré ! ».

Le plat de la joie c’est celui dont on se refile la recette de génération en génération.

Le plat de la joie c’est les frittes mélangées avec des œufs de ma mère, de ma grand-mère paternelle, de ma tante de Maghnia*

frites

Faire chauffer une quantité généreuse d’huile de tournesol dans une friteuse. Éplucher 1 kg de pommes de terre, tailler-les en frites et plonger-les dans le bain d’huile. Réserver.

Battre 7 œufs en omelette.

Dans une poêle, verser de l’huile d’olive généreusement et faire chauffer. Mettre les frites dans la poêle et verser les oeufs battus. Laisser cuire 7 à 10 minutes à feu moyen et retourner le tout en vous aidant d’une grande assiette plate puis laisser cuire encore 7 minutes*.

 

*Maghnia : commune de la wilaya de Tlemcen en Algérie.
* Le temps de cuisson dépend de votre goût. Si vous préférez l’omelette baveuse et surveillez la cuisson en ne laissant pas trop cuire le plat.

Sortir de sa coquille

C’est ce qu’a fait le vilain p’tit canard et vous savez tous ce qu’il est devenu…

 

Pour un buffet et quatre propositions autour d’une fameuse coquille.

C’est le moment de libérer la perle qui est en vous, de côtoyer le corail, et de vous parer de nacre et de Saint-Jacques.

 

Saint-Jacques et chorizo

saint-jacques-chorizo

Ingrédients pour deux personnes

– 4 noix de Saint-Jacques avec ou sans corail

– 30 g de chorizo sans peau (pour La Peau d’ailleurs allez voir du côté d’Aurélie et Guillaume, les auteurs du livre du même nom)

– 20 g de chapelure

– Poivre fraichement pilonné

– Huile d’olive

 

Mixer le chorizo, la chapelure et le poivre. Passer au gril.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive. Faire revenir 3 minutes de chaque côté et à feu vif les noix de Saint-Jacques.

Dresser en parsemant les saint-Jacques du croustillant de chorizo.

 

Saint-Jacques et sauce Chef toi-même

saint-jacques-vadouvan

Ingrédients pour deux personnes

– 4 noix de Saint-Jacques avec ou sans corail

– 1 verre (20cl) de vin rouge

– 1 verre de fumet de poisson

– 1 verre de fond de veau

– 1 cuil. à café de baie de Sichuan (On en trouve à la Contre étiquette)

– 10 cl de sauce soja

– 20 g de beurre

Faire réduire de moitié le vin rouge et le fumet de poisson. Ajouter la sauce soja et les baies de Sichuan puis le fond de veau et poursuivre la réduction jusqu’à consistance souhaitée. Il me restait environ 20 cl de sauce à la fin de la cuisson. Passer la sauce au chinois et réserver.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive. Faire revenir 3 minutes de chaque côté et à feu vif les noix de Saint-Jacques.

Dresser avec la sauce.

Saint-Jacques et champagne vanillé

saint-jacques-champagne

Ingrédients pour deux personnes

– 4 noix de Saint-Jacques avec ou sans corail

– 20 cl de champagne

– 2 échalotes finement émincées

– 10 cl de crème liquide à 30% de matières grasses

– 1 demi cuillère à café de poudre de vanille

– Fleur de sel ou cristaux de sel maldon

– Poivre sauvage de Madagascar (voatsiperifery)

– Huile d’olive

Faire infuser la vanille dans le crème avec le poivre.  Faire revenir les échalotes dans l’huile d’olive. Déglacer au champagne et laisser réduire pendant 10 minutes. Ajouter la crème infusée et laisser chauffer encore 5 minutes.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive. Faire revenir 3 minutes de chaque côté et à feu vif les noix de Saint-Jacques. Saupodrer de fleur de sel.

Dresser avec des asperges par exemple.

Saint-Jacques en nage coco

saint-jacques-coco

Ingrédients pour deux personnes

– 4 noix de Saint-Jacques avec ou sans corail

– 20 cl de lait de coco

– 1 demi cuil. à café de curcuma

– 1 doigt de gingembre frais

– 1 pointe de curry de Madras

– 1 pointe de coriandre en poudre

– Fleur de sel

Dans une casserole, faire chauffer le lait de coco avec le curcuma, le gingembre coupé en petit morceau, le sel, le curry et la coriandre. Avec un fouet, émulsionner.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive. Faire revenir 3 minutes de chaque côté et à feu vif les noix de Saint-Jacques.

Dresser en recouvrant d’émulsion coco les saint-Jacques et saupoudrer de fleur de sel.

 

 

 

Fastronomie : #épisode 3 Brushetta et tartinades

Pour sortir de l’exceptionnel et du génial et proposer des recettes débordantes de simplicité, rapides à réaliser, avec des produits qu’on peut trouver partout.

Tout a commencé ici

Apéritif ou buffet (suite et fin)

On se sert un verre…

La Tartine ou brushetta

Photo du billet "Brushetta" sur Chef toi même

Photo du billet « Brushetta » sur Chef toi même

L’ingrédient à ne pas oublier quelque soit la version choisie c’est l’huile d’olive vierge extra, soit en filet à fin de la préparation, soit pour en imbiber le pain avant de le garnir.

Optez pour des petites tartines (plus facile à manger).

Rien de plus simple et on peut faire tous ce qu’on veut avec. Froide ou chaude…

On choisit le pain, on le toast ou pas. On le tartine ou pas…

Quelques idées de tartinade

Anchoïade, tapenade, pesto, crème d’artichaut, caviar d’aubergine, caviar de tomates séchées, fromage à tartiner, fromage à tartiner que vous avez aromatisé d’herbes ou d’épices…

A déposer sur le pain

Fromage à pâte dur en chiffonnade, jambon de pays ou cru, saumon fumé, tomates fraiche, concombre, tomates confites, fines lamelles de carotte crue, salade, fromage de chèvre, de brebis, mozzarella, ratatouille, foie gras, sucré/salé avec du magret et du melon par exemple ou pomme/chèvre/miel, à l’indienne en mélangeant des petits morceaux de poulet avec un mélange indien (on en trouve en bocal en supermarché au rayon exotique)…

Un plan shopping pour les tartinades de brushetta

– Chez Aix & Terra (leur artichonade est une tuerie !)

– Chez Jean-Marc Tachet pour le foie gras et les poissons fumés

A suivre…

Sur la route…

Les vacances… déjà terminées pour certains, en cours pour d’autres, même pas entamées pour les plus chanceux…

Quand on aime manger, elles sont l’occasion de s’offrir en extra un voyage gustatif et plus si affinités…

Coup de foudre à Barcelone !

La ville en plein mois d’août (je sais, mais quelle idée !), on oublie, on passe.

Du bruit, des gens partout (j’en ai encore des frissons), des touristes partout et même des français partout… et non ce n’est même pas le pitch d’un film d’épouvante.

C’est à croire que toute l’humanité, dans tous ses états, se retrouve à Barcelone pour boire du Gyn tonic et manger du saumon frit… bon je vous l’accorde, le Gyn tonic c’est chouette aussi. Pour le saumon frit… j’ai quelques réserves, d’autant que ce mets s’érigeait en insulte lorsque j’étais enfant… mes sœurs ont souvent eu des têtes de saumon frit ????

Bref, je m’égare mais cette ville est étonnante et déroutante. On y trouve du vin naturel français servi sur table à 20 € dans un restaurant les pieds quasi dans l’eau. A la carte, un poisson du jour je cite « c’est un poisson du jour frit avec des arrêtes » et sans autre accompagnement que des couverts. Le poisson était très bon… Mais quelle étrange façon de manger 😉

Le Ca la nuri, qui nous a été indiqué par l’homme aux idées liquides et solides, est LE resto à faire sur la plage, ne serait-ce que pour sa carte des vins 😉

Photo de Antonin Iommi-Amunategui sur la plage de Barcelone au Ca la nuri

Photo de Antonin Iommi-Amunategui sur la plage de Barcelone au Ca la nuri

Sur la route toujours, nous avons gouté à l’âme du vin… et même pas eu besoin de vendre la nôtre…

Aux anges et entre belles âmes françaises et catalanes, nous avons savouré l’ànima del vi.  Bar à vins naturels en plein cœur de Barcelone. On y mange bon, on y boit bien et inversement. Un lieu unique dans cette ville de fureur, un lieu idyllique pour tous les amoureux.

L'anima del vi - Barcelon

Burrata

Burrata

vin l'anglore

A la rencontre de Benoît et Núria
L’ÀNIMA DEL VI
Vigatans, n°8
08003 Barcelone
España
Du Mardi au Samedi, de 17h00 à minuit

Toujours sur les conseils de notre guide virtuel

… La marche se poursuit pour me souffler davantage car au détour de l’Eixemple (quartier d’affaire à Barcelone) me voilà devant le Gresca.

Une carte des vins à ne pas louper, un excellent rapport qualité/prix et de quoi manger très étonnant et délicieux.

Gresca Resto

Oeuf soufflé et tagliatelles de pomme de terre à la crème

Oeuf soufflé et tagliatelles de pomme de terre à la crème

Tortilla cuite sous vide

Tortilla cuite sous vide

Dans mes bagages j’ai ramené…

Une recette de ce que j’ai appelé « Les pommes de terre mélangées avec des œufs »… pour ne pas froisser les puristes je ne la nomme pas Tortilla ;-), du chorizo, du jambon Bellota, du Llom iberico.

Le tout à poser sur la table façon tapas !

Les pommes de terre mélangées avec des œufs

Tortilla

Ingrédients

– 7 pommes de terre bio (je garde la peau)

– 25 cl d’huile de tournesol

– 6 œufs

– Sel et poivre

– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Faites chauffer l’huile dans une poêle ou une friteuse. Lavez les pommes de terre, coupez-les en cube. Faites-les frire.

Battez les œufs en omelette, salez, poivrez.

Mélangez les pommes de terre frites à l’omelette puis reversez l’ensemble dans une poêle huilée à l’huile d’olive.

Laissez cuire pendant 4 minutes à feu moyeu, retournez et laissez cuire 2 minutes.

Servez.

Boulgour au thon en crumble de chorizo

chorizo

Ingrédients

– 200 g de boulgour

– 1 boite de thon naturel

– 1 demi chorizo

– 1 filet d’huile d’olive

Faites cuire le boulgour à l’eau (comme indiqué sur l’emballage).

Une fois cuit, ajoutez un filet d’huile d’olive.

Mixez le chorizo, ajoutez la chapelure et mixez à nouveau. Étalez le tout dans un plat qui va au four et faites cuire en position grille 7 minutes. Effritez avec une fourchette.

On dresse : le boulgour, le thon et on émiette le crumble de chorizo.

Franchement c’était super bon !

A vous maintenant de nous ramener à manger et à boire de vos vacances !

Nouveauté pour Chef toi-même : 
"Je valide mon inscription à Paperblog 
sous le nom d'utilisateur "Cheftoimeme""

J’aime qu’on me menthe…

La Menthe… Enfant elle me contait des histoires de chewing gum au goût très frais, ado je m’adonnais au diabolo, jeune fille je me dopais au thé.

Aujourd’hui je l’utilise pour satisfaire mon palais.

Petite histoire d’Ovide (Métamorphoses X, 728) et Strabo : « Menthe » vient de « Mintha », une nymphe grecque du Cocyte (fleuve des enfers) aimée d’Hadès le « seigneur des plus nombreux », dieu des enfers. Le mythe raconte que Perséphone (épouse d’Hadès) jalouse de cet amour transforma Mintha en une petite plante parfumée… la menthe. Pour une fois qu’un mythe grec se termine bien 😉

ovide1

Symbole de l’hospitalité, elle s’invite aujourd’hui à table…

Salade picarde 😉

Petit clin d’œil parce que cette recette-là je l’ai piqué à Picard

photo(16)

Ingrédients
– 200 g de semoule de blé dur (graines de couscous)
– 600 g de petits pois garden peas
– Le jus de 2 citrons
– 4 cuil. à soupe de menthe verte fraiche
– 1 cuil. à soupe de coriandre fraiche
– 6 cuil. à soupe d’huile d’olive extra vierge
– Sel et poivre
Faites cuire la semoule à la vapeur ou au micro-onde avec 200 ml et du sel 3 à 4 minutes puissance max. Égrainez à l’aide d’une fourchette, si la consistance ne vous convient pas ajoutez un peu d’eau et égrainez à nouveau.
Dans une casserole d’eau salée et faites cuire les petits pois pendant 5 min. Égouttez-les et passez-les sous l’eau glacée afin de bien les rafraîchir.
Préparez l’assaisonnement en mélangeant le jus de citron,l’huile d’olive, la menthe et la coriandre. Salez, poivrez.
Mélangez la semoule, les petits pois et l’assaisonnement.
Pour accompagner cette salade j’ai fait …

Pavé de saumon poêlé et sauce beurre/citron/menthe

photo(14)

Ingrédients pour 2 personnes

– 2 pavés de saumon

– 4 cuil. à soupe de farine

– 150 g de beurre doux

– Le jus d’1 demi citron

– 4 feuilles de menthe verte fraiche

– 5 cuil. à soupe d’huile d’olive extra vierge

– Sel

– Poivre (Pour cette recette j’ai choisi les baies de Sichuan, naturellement mentholées et citronnées)

Coupez le beurre en petits morceaux et faites-le fondre dans une casserole à feu doux. Hors du feu ajoutez le citron et la menthe et laissez infusez.

Mélangez la farine, le sel et le poivre. Passez les pavés de saumon dans la farine. Faites chauffez une poêle avec l’huile d’olive. Faites-y revenir les pavés 3 à 5 minutes de chaque côté (tout dépend de l’épaisseur du pavé).

Servez le saumon avec la sauce au beurre et accompagné de la salade (proposée ci-dessus)

Pour le dessert, j’ai trouvé l’inspiration cet été sur l’Ile de Ré en goutant une confiture abricots/menthe faite maison

Moulin- Loix en ré

Moulin- Loix en ré

Crumble aux abricots, à la menthe et au miel de l’Ile de Ré

Crumble abricot menthe

Ingrédients pour 2 personnes

– 150 g de beurre doux ou salé

– 100 g de farine

– 100 g de cassonade

– 100 g de poudre d’amande

– 1 demi cuil. à café de vanille en poudre

– 8 abricots

– 2 belles feuilles de menthe

– 10 cl de miel

Préchauffez le four à 180 °

Dans un saladier, mélangez du bout des doigts la farine, le beurre coupé en petits morceaux, l’amande, la vanille et la cassonade. Vous devez obtenir une consistance sableuse (travaillez dans un endroits frais si possible).

Lavez et dénoyautez les abricots.Coupez-les en quatre et faites-les revenir avec un peu de beurre à la poêle de façon à ce qu’ils rendent un peu d’eau.

Déposez-les dans un plat allant au four. Recouvrez de miel et de menthe. Ajoutez le crumble sur les fruits de sorte à les recouvrir entièrement.

Placez au four 25 à 30 minutes