Regardez-moi dans les œufs

Hahaha elle est nulle celle-là… mais bon, même pas mal…

Tuer dans l’œuf

« Hasta la vista petit poussin »

Oui, je sais c’est cruel mais pas la peine de se la jouer effarouché, tous ceux qui mangent des œufs savent que sans leur intervention, l’œuf aurait fait la poule…

Pâques et ses œufs c’est la fête dans les poulaillers français. Alors lâchez-vous et faites des œufs à toutes les sauces.

L’Œuf en meurette de Patrick Bertron, Chef du Relais Bernard Loiseau a Saulieu sur You Tube

L’œuf à la coque et ses mouillettes

Au chorizo dans son nid

Spaghettis chorizo et jambon de bayonne

Au fromage

ouef-coque-mouillette

Au beurre

oeuf-coque-risotto

L’œuf pané de Cyril Lignac

La recette ici

Qui vole un œuf, vole un bœuf !

Je ne sais pas ce qui s’est passé mais la recette et la photo à suivre sont victimes d’un hold up collectif !

On les trouve à l’identique chez Madame Figaro, sur Le sucre.com, ou encore sur cuisine.notrefamille.com et sur 750g et encore sur doctissimo, chez Magicmaman, chez Marie-Claire idée, chez Lutins du vexin, chez Cookissime… je m’arrête là, ça devient ridicule… !

Qui est le propriétaire ?Qui est le propriétaire ?Qui est le propriétaire ?Qui est le propriétaire ?Qui est le propriétaire ?

Qui est le propriétaire ?

Peut-être aussi que la recette à suivre est libre de droit avec sa photo. J’ai cru comprendre qu’il existe des banques de données de recettes (qui j’imagine payantes) dans lesquelles certains mag et livres piochent. C’est peut-être le cas pour cette recette et sa photo

Quand même, c’est à se demander qui est arrivé le premier… l’œuf ou la poule !?

Mais à qui appartiennent cette photo et cette recette ?!!!

Si l’auteur se reconnaît, qu’il n’hésite pas à se faire connaitre car c’est une belle idée… C’est con de ne pas pouvoir rendre à César ce qui lui appartient.

Passons et allons à l’essentiel… manger !

En qui me concerne je tente la recette ce week end pour une photo Chef toi-même et je la modifie en vous proposant de remplacer le lait entier par du lait concentré sucré ou du chocolat blanc fondu, on enlève donc le sucre dans la préparation et on prendra du sucre cristallisé pour la déco, pourquoi pas ajouter de l’essence de rose ?…

Je me lance comme ça et je vous dirai…

Ingrédients

– 2 paquets de biscuits roses de Reims (350g)

– 30g de sucre cristal

– 200g de beurre mou

– 4 jaunes d’œufs

– 4 c à s de lait concentré sucré ou 50g de chocolat blanc fondu

– 1 c à c de vanille en poudre

– Facultatif : quelques gouttes d’essence de rose

Réduire tous les biscuits roses en poudre fine au robot (en réserver un peu pour le décor). Ajouter le beurre ramolli à température ambiante, les jaunes d’œufs, le lait et la vanille. Mixer à grande vitesse, jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Ajouter la rose. Mélanger.

Prélever la pâte par cuillerées et la façonner en forme de petits œufs. Les rouler dans les biscuits roses en poudre et in peu de sucre cristal.

Allez regarder dans les œufs de la blogosphère culinaire

– Dans le nid douillé de La popotte de Didine

– Tout en mousse avec Françoise de Saveurs croisées

– L’œuf acidulé dans son nid avec Sam ‘Mijote

– Une coquille vanillée avec Cakes and Sweets

– Les jolies coquetteries de Fashion Cooking

– LaPure Gourmandise pour vous servir

… et d’autres…

Pour tous ceux qui préfèrent faire chauffer la carte bleue

Les œufs d’Hirsinger (Meilleur ouvrier de France, chocolatier, confiseur, chocolat vivant)

Chocolat Hirsinger, photo du site

Chocolat Hirsinger – photo du site

Les œufs de Patrick Roger

Oeuf en chocolat de Patrick Roger - Photo du site

Œuf en chocolat de Patrick Roger – Photo du site

Les œufs de Joséphine Vannier

Œuf en chocolat de Joséphine Vannier - Photo du site

Œuf en chocolat de Joséphine Vannier – Photo du site

Allez ! Bonnes fêtes les gourmands!

Publicités

Mélangeons-nous

La cuisine c’est une histoire de mélange où chaque ingrédient doit garder son identité, son caractère. Aujourd’hui j’ai eu envie de faire se rencontrer l’Italie, l’Espagne et la France. Comment dompter le chorizo sans étouffer le Bayonne, comment respecter la pleurote sans frustrer le Spaghetti…?

Pâtes au chorizo

C’est en appliquant un traitement bien spécifique à chacun de ces ingrédients que l’union a pu s’opérer. J’ai fait de mes spaghettis la base, juste assaisonnés d’une belle huile d’olive italienne de la Villa Zottopera trouvée chez RAP à Paris. Les autres ingrédients sont cuisinés avec simplicité et chacun vient sublimer l’autre… le chorizo devient un appareil à crumble pour l’œuf à la coque et apporte le croustillant, toujours nécessaire, aux pâtes. Les pleurotes parfument les spaghettis en apportant une texture soyeuse. Enfin le jambon de Bayonne apporte la tendresse qui unit nos trois pays…

Spaghettis IFE (Italie/France/Espagne)

Spaghettis chorizo et jambon de bayonne

Ingrédients

– 250 g Spaghettis frais

– 50 g  Chorizo doux

– 25 g de panure

– 200 g de pleurotes

– 30 g de beurre

– 4 tranches de jambon de Bayonne

– 2 oeufs frais

– Une dizaine de mouillette de pain

– Huile d’olive pour cuisson

– Poivre fraichement pilonné et sel

Préparation

Enlevez la peau du chorizo. Mixez la chair avec la panure. Sur une feuille de papier sulfurisé étalez le croustillant de chorizo et faites cuire sous le gril 4 à 5 minutes. Vérifiez la cuisson, sortez du four la préparation au chorizo une fois que celle-ci est croustillante. Réservez.

Dans une poêle, faites fondre le beurre avec l’huile, faites y revenir les champignons et laissez cuir à feu doux 15 minutes environ. Assaisonnez de sel et de poivre fraichement pilonné.

Pendant ce temps cuir les pâtes dans l’eau bouillante et salée. Préparez ensuite les œufs à la coque.

Une fois que les pâtes sont cuites, assaisonnez d’huile d’olive.

Cassez les œufs à la coque au niveau du chapeau et parsemez de croustillant de chorizo.

Dressez en déposant les pleurotes sur les pâtes et parsemez de croustillant de chorizo. Ajoutez 2 tranches de jambon dans l’assiette et l’œuf à la coque ainsi que ses mouillettes.

Pate et oeuf coque et chorizo